in

Cameroun : L’état des lieux des travaux du Stade Paul Biya !

Olemberio

Selon les assurances des responsables du stade et la société en charge de l’exécution des travaux, Magil, les travaux avancent à grands pas, un avis que ne partagent pas certains médias.

Olemberio
Chantier du stade d’Olembé il y a quelques mois (c) Droits réservés

A huit mois de la CAN prévue au pays du 15 janvier au 28 février 2022, les travaux du stade Olembé à Yaoundé semblent piétiner. Le constat a été fait par la presse en cette semaine.

« Olembé : Une malédiction ? », s’interroge à sa Une de ce 1er avril 2021, InfoMatin pour qui, les travaux « sont bloqués depuis trois mois. Les infrastructures du chef-lieu du Nord à l’abandon », peut-on lire dans les colonnes.

Le journal de Dieudonné Mveng craint que le pays de Paul Biya vive encore un « glissement de date » comme ce fut le cas en 2019 : « le délai de mise à disposition des infrastructures de la Caf se rapproche inexorablement, laissant planer un nouveau péril sur la Can », s’inquiète notre confrère.

Pour approfondir :   Jules Doret Ndongo veut concéder 400 000 hectares de forêts dans le Nkam et la Donga-Mantung

Dans l’édition du journal du 19h50 le mercredi 31 mars 2021, Canal 2 international a rencontré les principaux acteurs. D’après les témoignages recueillis par la chaine à capitaux privés, les responsables dudit joujau architectural affirment que les travaux ont globalement évalué à « près de 90 % » soit le stade annexe à « 98% » et l’hôtel à plus de 70%.

D’ailleurs, lors de sa récente visite au Cameroun, la délégation de la Confédération africaine de football(Caf) s’est dit satisfaite de la qualité des infrastructures sportives qui répondaient aux normes internationales.

Pour rappel, par décret signé le 16 février 2021, le président de la République, Paul Biya autorise le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire à signer avec la Standard Chartered de Londres et BPI Export Finance une convention de crédit d’un montant de 84 101 978, 98 euros, pour le financement du projet d’achèvement des travaux du complexe sportif d’Olembé.

Pour approfondir :   Valère Bessala : « Avec 60 millions, les Lions doivent comprendre qu’ils ont au moins deux hôpitaux dans la poche »

Le stade de Japoma à Douala et le stade Ahmadou Ahidjo à Yaoundé sont quelques illustrations.

Entretemps l’on achemine vers la fin des journées comptant pour les éliminatoires de la plus grande compétition à l’échelle continentale. A date, 31 Nations ont déjà obtenu leur qualification. Les différentes poules sont constituées en attendant le dernier qualifié issu de la rencontre entre la Sierre Leone et le Benin.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

passeport africain

Le Cameroun menacé de suspension dans l’espace Schengen

CAN Cameroun 2022 : La CAF fait de nouvelles précisions sur les dates du tournoi