in

Cameroun : Jean Armael Kana Biyick annonce sa retraite internationale

Jean Armel Kana Biyik coul

C’est sur son compte Instagram que le défenseur central des Lions indomptables du Cameroun a annoncé la fin de sa carrière avec la sélection nationale.


Jean Armel Kana Biyik coul
Jean-Armel Kana Biyick (c) Droits réservés 

L’international Camerounais prend congés de la tanière alors qu’un nouvel entraineur a été nommé il y 24 heures.

Pour rappel, le 22 février 2008, Kana-Biyik dispute son premier match professionnel, en Ligue 2, face au Dijon FC. Il joue trois autres rencontres, dont deux comme titulaire, lors de cette saison 2007-2008, contribuant au titre de champion de France de L2 qu’obtient le club havrais2. La saison suivante, le HAC ne parvient pas à se maintenir en Ligue 1, mais Kana-Biyik dispute dix rencontres, dont huit comme titulaire.

Fin août 2009, il signe un premier contrat professionnel de trois ans avec son club formateur. Son entraîneur Cédric Daury lui fait confiance et l’associe à Nicolas Gillet en défense centrale, faisant de lui un titulaire régulier tout au long de la saison 2009-2010, avec vingt-huit matchs disputés en Ligue 2.

Ses performances en club lui permettent d’intégrer l’équipe de France espoirs, dont il répond favorablement à la convocation alors que l’opportunité lui est également donnée de représenter le Cameroun comme l’a fait son père auparavant. Le 27 mars 2009, il obtient une première sélection avec les espoirs face à l’Estonie (3-0), et marque le troisième but français. Il est par la suite convoqué pour le Tournoi de Toulon et pour plusieurs rencontres de qualification à l’Euro espoirs 2011.

{source}

<blockquote class=”twitter-tweet” data-lang=”fr”><p lang=”fr” dir=”ltr”>fin de carrière international pour ce défenseur  central des Lions Indomptables du <a href=”https://twitter.com/hashtag/Cameroun?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#Cameroun</a>. <a href=”https://t.co/ToHlT9VPpD”>https://t.co/ToHlT9VPpD</a></p>&mdash; CRTVweb (@CRTV_web) <a href=”https://twitter.com/CRTV_web/status/1175382112087789568?ref_src=twsrc%5Etfw”>21 septembre 2019</a></blockquote>

<script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>

{/source}

Le 22 juin 2010, il est transféré au Stade rennais FC, club avec lequel il signe un contrat de quatre ans et où avait évolué son oncle François Omam-Biyik vingt ans auparavant.

Il marque son premier but le 18 décembre 2010 contre Valenciennes à la dernière minute du match, offrant la victoire à son équipe. Il enchaîne les bonnes performances qui le propulse à une place de titulaire indiscutable dans la défense rennaise.

Le 9 novembre 2011, il prolonge son contrat avec le Stade rennais d’une saison, jusqu’en juin 2015. Fin février 2012, après plusieurs mois d’hésitation, il choisit de porter le maillot de la sélection camerounaise, mais met encore plusieurs mois avant d’honorer ce choix. Le 14 octobre 2012, il dispute finalement son premier match avec le Cameroun, titularisé contre le Cap-Vert pour un match comptant pour les éliminatoires de la CAN 201312. Le Cameroun l’emporte, mais est éliminé sur l’ensemble des deux matchs disputés face aux Cap-Verdiens

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    icicameroun camus mimb 111d1ba

    Martin Camus Mimb : « Toni Conceiçao n’a obtenu qu’une seule sélection avec l’équipe du Portugal » durant sa carrière

    Nji Atanga

    Paul Atanga Nji : « Nous allons traquer les terroristes qui ont tué cette dame »