in

Cameroun-Dschang : Le centre climatique de Dschang, bientôt la fin ?

centre climatique dschang village touristique
La mort programmée du centre climatique de Dschang ?

centre climatique dschang village touristique

Qui est donc ce gouvernement qui ferme les yeux face à la décrépitude avancée du patrimoine immobilier de l’Etat ? Le Centre Climatique de Dschang, véritable vestige de la colonisation est en ruine. Son apparence désormais rustique est trompeuse.

C’est une vieille dame, aux murs lézardés et aux toits intenables sous l’averse, qui reçoit le Gouverneur de l’Ouest et le gratin régional de l’administration publique (Justice, Forces de Défense, Police, Renseignements) ce 19 juin, dans le cadre du Comité de coordination de la sécurité. Chacun est quand même là, prêt à accepter la pluie qui menace de faire fortune ici.

Personne ne peut ne pas piaffer, face à l’état de délabrement dans lequel se retrouve le Centre Climatique de Dschang. Ce village touristique construit et inauguré en 1946 est agonissant, sans que cela émeuves les ministères du tourisme et des loisirs qui en assure la tutelle,  celui de la Arts et de la culture qui se glorifie d’assurer l’inventaire du patrimoine, et le ministère des Domaines, du cadastre et des Affaires foncières à qui incombe la conservation, la  préservation du patrimoine architectural et immobilier de l’Etat.

Pour approfondir :   Drame: 13 morts dans un accident de la circulation sur l’axe Yaoundé-Dschang

« Depuis que le gouvernement a décidé de privatiser le Centre Climatique, aucun budget n’a plus été dégagé pour son entretien », a rapporté un fonctionnaire du Mintoul à notre reporter. « Dès que vous posez le problème, on vous répond qu’on attend la commission qui doit examiner les dossiers de soumissionnaires » Mais le drame c’est que ça dure, et parfois vous avez l’impression que l’on a oublié le dossier.  Il n’est pas le seul. Ayaba Hotel se trouve dans la même situation, sauf que, pour le Cinquantenaire de l’Armée, il a été réhabilité », a ajouté notre source.

Le Centre Climatique de Dschang est prêt pour la mort. Mais il attend cette mort qui la ronge au quotidien, sous le regard impuissant de sa directrice et d’un personnel qui se recrute parmi les étudiants tacherons, avec un clin d’œil au Sénat dont l’entrée sur la scène va restaurer la justice dans la répartition du budget de l’Etat. Il s’agit de tuer la pratique de supers ministères budgétivores et petits ministères pauvres.  Dans cet esprit, le  Ministère du tourisme et des loisirs pourrait  sauver celles de ses vitrines en danger, à l’instar du Centre Climatique de Dschang.

Pour approfondir :   Quand Cabral Libi demandait à Joseph Lé de divulguer les quotas régionaux d’admission au concours de l’Enam

Source: Sinotables.com

 

{module Pour_articles_societe|tabs}

 

{jcomments on}


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laurent Blanc au PSG – [Officiel]

Lady ponce : La diva annonce 2 dates de spectacle à Londres,Lyon et la préparation d’un nouveau projet (Videos)