in

Cameroun : Cinq jours de grève pour les enseignants d’Universités d’Etat !

Univer.jpg

Les grévistes réclament une amélioration des conditions de travail.

Univer.jpg

De  enseignants d’Universités (c) Droits réservés 

« Les enseignants de toutes les universités d’Etat à procéder à une cessation d’activités d’enseignement du lundi 25 janvier au samedi 30 janvier 2021 », a invité le Bureau Exécutif National du Syndicat des Enseignants du Supérieur (BEN-SYNES). C’est donc officiel, les enseignants des huit universités d’Etat au Cameroun entrent en grève ce25 janvier pour une durée de cinq jours. L’opération « campus mort » résulte des plaintes que formulent les universitaires auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur.

En effet, ils exigent le paiement « sans délais de la 4è tranche de la prime spéciale de la modernisation de la recherche pour le compte de l’année 2020 à tous les enseignants du supérieur et au même moment, le paiement de toutes les prestations dues aux enseignants dans toutes les universités d’État ».

Pour approfondir :   Un pasteur anglophone incarcéré à Kondengui, annonce une grève de la faim en vue de sa libération

Bien plus, le SYNES s’appuie sur la dégradation générale des conditions de travail (recherche et enseignement), le non-paiement des différentes prestations dues aux enseignants en l’occurrence des frais générés par les heures de cours supplémentaires, l’encadrement des thèses ou l’intervention dans les jurys de soutenance.

Le paiement de la prime spéciale de la modernisation et de recherche universitaire pour le compte de l’année 2020 est aussi l’une des attentes des maitres des amphithéâtres en grève.

Il est à noter que par trimestre, un enseignant assistant a droit à 385 000 FCFA alors qu’un chargé de cours s’en sort avec 680 000 FCFA, un maître de conférences quant à lui, plus de 860 000 FCFA et un professeur, 1 000 000 FCFA concernant la prime supra-mentionnée.

Pour approfondir :   Cameroun : Paul Biya annoncé à l’Emia vendredi

Pourtant, dans un communiqué rendu public par le Pr Jacques Fame Ndongo, le 19 janvier 2021, il indiquait que les paiements par billetage se feraient à partir du 22 janvier tandis que ceux par virement seraient disponibles par à partir du 28 janvier 2021.

{module Sur même sujet}

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

martin ndtoungou conf

CHAN2020- Martin Ndtoungou Mpilé : « Je préfère me qualifier au prochain tour que de bien jouer »

andre luther meka

André Luther Meka à Fridolin Nké : « Le doctorat ne confère aucune compétence dans l’administration »