in

Cameroun : Célestin Bedzigui décrypte le fond du problème anglophone

PAL.jpg

Certes l’anathème est à jeter sur les séparatistes qui commettent des exactions à longueur de journée mais au fond, se cachent des frustrations que décrypte Célestin Bedzigui.

PAL.jpg

Célestin Bedzigui (c) Droits réservés

Pour Célestin Bedzigui, la situation sociopolitique tendue au Nord-Ouest et au Sud-Ouest émane de la confrontation des deux systèmes coloniaux dont a hérité le Cameroun et qui évidemment divergent par le mode de gouvernance.

« Le fond du problème c’est d’interroger les bases sous la compréhension que chacun d’entre nous a mises dans cette décision de se mettre ensemble parce qu’il s’agit quand même d’assumer deux héritages. Un héritage de la colonisation française caractérisé par une certaine forme de jacobinisme c’est-à-dire la centralisation du pouvoir et puis un héritage angloxason caractérisé par l’Indirect Rule où plutôt le pouvoir est beaucoup plus déconcentré », a décrypté le président du parti pour l’Alliance libérale (PAL).

Pour approfondir :   La France a désormais 14 ministères, le Cameroun en a 38

Vu l’état de choses, l’homme politique y voit une sorte de domination du système français sur l’angloxason dans le mode de fonctionnement de l’Administration.

 « Lorsqu’on analyse l’évolution de la manière dont ont été gérées les entités administratives de notre pays, on se rendre compte que l’héritage jacobin semble avoir pris le pas sur l’héritage angloxason. Et c’est peut-être ça qui a créé une partie de frustrations exprimée par la composante anglophone », explique l’autorité traditionnelle au micro de la Crtv ce 13 septembre 2019.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bedzigui

Célestin Bedzigui : « Le dialogue national n’est pas une solution, c’est un instrument »

Bibou Nissack a dévoilé la position officielle du MRC

Cameroun : le MRC pose ses conditions à Paul Biya pour participer au dialogue national (Vidéo)