in

Cameroun: Ce que les syndicats des transports routiers reprochent au Gouvernement

transport-urbain-dans-la-ville-de-yaoundé

Les syndicalistes de ce domaine d’activité ont récemment fait savoir qu’ils entreront en grève le 25 septembre 2017 si rien n’est fait.


transport-urbain-dans-la-ville-de-yaoundé
Une vue de la circulation urbaine à Yaoundé-DR

Selon le quotidien  Le Jour qui rapporte l’information en s’inspirant d’un communiqué publié le 28 août dernier, les syndicats des transports routiers du Cameroun annoncent qu’ils entreront en grève générale le 25 septembre 2017 si rein n’est fait en vue d’assainir davantage leur environnement de travail. 

En effet, à travers cette grève, les syndicalistes entendent protester contre le phénomène de transport clandestin qui prend de plus en plus d’ampleur, en dépit de la mise sur pied par le Premier Ministre, Chef du  gouvernement, d’un Comité national de lutte contre le transport routier clandestin depuis bientôt un an.

Le président du Syndicat National des Conducteurs des Transports Urbain, Interurbain et Routier du Cameroun (SYNACTUIRCAM), condamne d’ailleurs l’attitude des autorités en charge de cette activité. «Il semble que le Gouvernement est laxiste, il ne veille pas au mécanisme de lutte de ce problème majeur. C’est le pouvoir central qui donne l’impulsion et je crois qu’il n’est pas rigoureux par rapport à la lutte contre le transport clandestin», a indiqué Augustin NGANGOUA dans les colonnes du quotidien Le Jour édition du 13 septembre 2017.

Il explique par ailleurs que qu’il revient audit comité de réfléchir et de faire des propositions aux administrations concernées par la lutte contre le transport routier clandestin notamment les forces de maintien de l’ordre, la Communauté urbaine de Yaoundé et les mairies.

Outre le problème de transport routier clandestin, les syndicalistes entendent également s’insurger contre le prix du carburant qui n’a toujours pas été revu à la baisse, le problème des badges d’identification et celui des tricycles qui se font de plus en plus nombreux dans les grandes métropoles camerounaises, a appris lebledparle.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Christian Mayo à Boca Juniors (c) Lebledparle.com, youtube

    Qui est Christian Mayo, le camerounais de 18 ans que le PSG veut s’offrir ! (Vidéo)

    Minette-Libom-Li-Likeng-Minpostel

    Cameroun : Minette LIBOM Li LIKENG suspend les activités du FAI Vodafone