in

Cameroun : Avant l’incendie, la SONARA était astreinte à un déficit de 140 milliards en 2019

SONARAAA

Le décret portant augmentation de 20,3 milliards de FCFA dans l’enveloppe destinée à la subvention des carburants à la pompe signé le 29 mai 2019 par le chef de l’État Paul Biya, cette rallonge permettra de porter selon le ministère des Finances à 124,3 milliards de FCFA la provision faite dans la loi de Finances initiale (104,3 milliards de FCFA), afin de combler les manques à gagner enregistrés par la SONARA, a appris lebledparle.com

SONARAAA
Sonara (c) Droits réservés

Selon Investir au Cameroun, un document interne au ministère des Finances révèle que « Depuis le début de l’exercice 2019, les cours mondiaux du baril de pétrole sont à la hausse. Compte tenu de la politique de stabilisation des prix à la pompe, la SONARA enregistre d’importants manques à gagner, qui se chiffrent mensuellement à environ 11,7 milliards de FCFA, soit toute chose restant égale par ailleurs, environ 140 milliards de FCFA pour toute l’année ».

Même après avoir revu à la hausse la caution destinée au soutien des prix des carburants à la pompe (elle est passée de 104,3 à 124,3 milliards de FCFA ndlr), l’État camerounais devra trouver 16 milliards de FCFA supplémentaires pour pouvoir combler les pertes de la SONARA cette année, nous apprend, Investir au Cameroun.

L’incendie qui a consumé quatre des 13 unités de raffinage que compte la SONARA, dans la nuit du 31 mai 2019, a provoqué l’arrêt des activités de raffinage au sein de cette entreprise. Selon les prévisions actuelles de l’État, cette halte des activités pourra durer au moins 10 mois ; période, pendant laquelle la Sonara ne raffinera pas de pétrole brut, ce qui devrait normalement réduire ce déficit.

Comme l’indique notre confrère, « ces manques à gagner représentent la différence entre le prix auquel les carburants auraient dû être vendus, en tenant compte du prix d’achat du brut à l’international, et les prix effectivement pratiqués à la pompe, selon une grille homologuée par le gouvernement. La différence qui en résulte est souvent supportée par les caisses de l’État, dans le cadre de sa politique de soutien des prix à la pompe ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tiriane Noah

MRC : Tirane noah dément toute main tendue au SDF

Siakam Pascal

Basket-ball : pour la première fois, un camerounais est champion de NBA