in

Cameroun : Atanga Nji souhaite arrêter tous les militants du Mrc qui vont sortir le 22 septembre

Atango Njie

Le ministre de l’Administration territoriale veut se montrer intransigeant face à la volonté du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) d’organiser des marches pacifiques d’appel au départ de Paul Biya.

Atango Njie
Paul Atanga Nji (c) Droits réservés

Dans un télégramme officiel dont Lebledparle.com a obtenu copie ce jour, il instruit les gouverneurs des régions du Centre, Littoral et Ouest de mettre en place un système de surveillance pour les membres et sympathisants du Mrc et de procéder à l’interpellation et la garde en vue administrative de tous ceux qui se retrouveront sur la voie publique sans autorisation le 22 septembre prochain. Date à laquelle le porte-parole de Maurice Kamto a annoncé le début des manifestations.

Lors d’une allocution le 9 septembre 2020, Olivier Boubi Nissack, porte-parole de Maurice Kamto s’était montré ferme.

Pour approfondir :   Nabil Djellit : « André Onana est le meilleur gardien de la Ligue des champions »

«C’est le temps de la clarification», avait-il martélé. Le temps durant lequel ceux qui sont avec les Camerounais et qui luttent pour eux est venu. Le temps où les visages sincères du changement vont se définitivement être dévoilés et reconnus. Le temps du miel est venu… Ce n’est plus à ce stade la cause d’un seul groupe, d’un seul parti politique ou d’une seule organisation de la société civile. Il s’agit d’une mission collective, citoyenne et républicaine».

Poursuivant dans la même lancée, il invité les Camerounais à rejoindre massivement le combat du Mrc. Citoyennement et avec détermination, allons cueillir notre miel», avait objecté Boubi Nissack en réponse subtile à une précédente sortie de Paul Atanga Nji. «Allons cueillir notre libération. Allons obtenir la fin de la crise dans le NoSo pour que les civils et les innocents cessent de mourir. Pour que la mort des protagonistes quels qu’ils soient cesse d’être banalisée. Rejoignez les forces pacifiques unies pour le retour de la paix au Cameroun et la restauration d’une saine république par le départ de Paul Biya».


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DieudonnESSOMBA et le MRC

Dieudonné Essomba : «La diaspora camerounaise est l’une des moins dynamiques sur le plan économique»

Des tensions au sein de la Mairie de Douala 5e