in

Cameroun : 2,3 milliards de FCFA pour le développement des communes issues des départements de Paul Biya et Joseph LE

Dja Cam

C’est ce qui ressort 11ème et 12ème sessions du Programme d’aménagement et développement intégré de la boucle minière du Dja et la zone frontalière (PADI-DJA).

Dja Cam
 Une route alors en chantier (c) Droits réservés

Les communes du département du Dja et Lobo dans la région du Sud et le Haut Nyong dans la région de l’Est bénéficieront de 2,3 milliards FCFA dans le cadre du PADI-DJA exercice 2021.

A en croire les responsables du programme, 11 communes parmi lesquelles cinq dans le Dja et Lobo natal du président Paul Biya et six dans Haut-Nyong du MINFOPRA Joseph LE sont visées par le projets de développement.

Le coordonnateur Blondeau Talatala évoque par exemple le volet rural et communautaire, la poursuite du projet « Appui au développement rural adossé à la cacao culture phase 4».

 Ce dernier vise « à créer deux fermes semencières de cacaoyers de trois hectares chacune à Meyomessi et Messamena, ainsi que la promotion de la production agro-écologique des cultures vivrières et la mise sur pied de deux fermes d’alevinage. S’agissant de la composante développement des infrastructures socio-économiques, il est prévu en 2021, la poursuite de l’entretien routier aux produits stabilisants sur les tronçons Bi (berge du fleuve Dja) -Mintom et Messok Nemeyong; la construction d’un bac de franchissement sur le fleuve Dja sur l’axe Lomié-Mintom; la construction de dix forages équipés de pompes solaires pour l’alimentation en eau potable; la réhabilitation des routes impactées par le barrage hydroélectrique de Mekin et la finalisation des travaux de réhabilitation des axes routiers, entamés au cours des exercices précédents», peut-on lire dans les colonnes du quotidien Mutations dans sa parution du 26 février 2021.

En ce qui concerne la composante coopération, «le PADI-DJA envisage la poursuite de la mise en œuvre du document de Stratégie d’appui conseil aux collectivités territoriales décentralisées pour un développement harmonieux de la zone que couvre le programme; la poursuite de la mise en place des plateformes permanentes de concertation avec les communes, les partenaires techniques et financiers et les autres acteurs; la poursuite de la mise en place et de l’accompagnement des coopératives dans la mise en place des caisses villageoises d’épargne et de crédits dans les communes de Djoum », détaille le journal de Georges Alain Boyomo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Monkom

Cameroun : Le puissant homme d’affaires Pascal Monkam décède finalement!

Ngalio

Cameroun : Ngallè Bibèhè lève le sursis d’un mois à la suspension d’Avenir Voyages