in

Bonne nouvelle pour le physicien camerounais Arsène Tema Biwole

Il a obtenu une bourse généreuse pour poursuivre ses travaux relatifs à la fusion nucléaire aux Etats-Unis d’Amérique.

Biwole

Arsène Tema Biwole, la fabuleuse ascension

Le physicien camerounais Arsène Tema Biwole intègre la MIT (Massachusetts Institute of Technology) pour continuer ses travaux de recherche en fusion nucléaire. Le jeune physicien a l’ambition, depuis plusieurs années, de contribuer à la création d’un soleil artificiel devant servir de source d’énergie illimitée pour la planète.

Au MIT il travaillera sur le concept Tokamak SPARC, financé entre autres par Bill Gates, et destiné à prouver d’ici 2025 la faisabilité de l’énergie des étoiles sur la terre. Le MIT est considéré comme une des meilleures universités américaines (classée 6ème américaine par Forbes en 2022).

Arsène Tema Biwole est né le 15 juin 1992 au « camp Bamoun » construit pendant la colonisation allemande à Bafoussam, situé à l’ouest du Cameroun. Il est né prématurément et a été souvent malade pendant son enfance. Arsène et ses frères sont élevés par une mère célibataire et modeste. Manquant parfois les repas, il s’accroche à son rêve de devenir un « homme de science ».

Pour approfondir :   « Laissez-nous travailler et vous allez voir qu’on va être capable de vous surprendre », Marc Brys

Arsène Tema Biwole étudie la « physique newtonienne », souvent sans électricité, à la lumière d’une bougie. Le tournant de sa vie s’est produit lorsqu’il a été sélectionné par l’ambassade d’Italie pour poursuivre ses études dans une université italienne. En partant, il promet à sa mère de poursuivre sa passion pour la physique et de la rendre fière.

Il a étudié l’ingénierie nucléaire à la prestigieuse université polytechnique de Turin, devenant ainsi le seul Camerounais engagé dans ce cursus.

Pour approfondir :   Décès de Me Sylvain Souop : Les regrets de Grégoire Owona 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cholera image

Choléra : déjà plus de 420 morts au Cameroun

Rigobert song

Affaire André Onana : Rigobert Song pris en délit de mensonge ?