in

Billy Show : « Même le bon Dieu n’est pas content du statut de l’artiste camerounais »

billy show 001 ns 600

Figure de proue du Showbiz et de la culture camerounaise, Billy Show était invité ce 14 juin 2019 à la radio Amplitude FM émettant à Yaoundé (fréquence 103. 3 ndlr). Au cours de l’émission, l’animateur radio a procédé à une évaluation des actions de Bidoung Mkpatt, ministre des Arts et de la Culture.


billy show 001 ns 600
Billy Show (c) Droits réservés

Dans son intervention, Billy Show a fait un constat presqu’alarmant de Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt au poste de ministre des Arts et de la Culture. L’animateur n’a pas manqué de regretter la misère qui caractérise les artistes camerounais.

« En 200 jours, beaucoup d’artistes sont morts. Parcourez les hôpitaux vous y verrez une cinquantaine d’artistes camerounais hospitalisés et n’ayant parfois pas de l’argent pour se faire soigner. En 200 jours, il n’y avait aucune répartition des droits d’exécution publique que je réclame. L’artiste camerounais n’est pas bien payé.  Même le bon Dieu n’est pas content du statut de l’artiste camerounais», a-t-il revelé.

L’homme de culture se met ainsi à la place du ministre des Arts et de la Culture (MINAC) pour dévoiler les actions qu’il mènerait ; une manière de lui prêter les idées.

« Moi ministre de la Culture, je serais déjà en train de construire le palais des Arts et de la Culture assortie d’une institutionnelle professionnelle de formation des artistes. On aurait des laboratoires où on formerait les artistes camerounais dans les dix régions et j’aurais un chronogramme d’activité clairement défini. J’aurais recommandé aux chefs de médias que ce qu’ils doivent promouvoir dans les chaines, c’est de jouer la musique camerounaise à plus de 80%. Moi ministre de la Culture, je serais descendu sur le terrain pour rassurer la communauté artistique nationale en déclinant un plan d’action en adéquation avec le septennat des grandes opportunités. Je serais d’abord fier d’être Camerounais et je donnerais la possibilité à l’Art camerounais de s’épanouir », a-t-il suggéré sur les antennes de d’Amplitude FM.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse de ce 2 octobre 2019

Billy Show regrette par ailleurs qu’il n’y ait pas de station de radio thématique au Cameroun. « Il n’y aucune radio camerounaise qui parle typiquement de sa culture », s’est-il indigné.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

minfi camer

Cameroun : Un soupçon détournement de 276 milliards dans le budget de 2018

000 arp4360835 0

Cameroun : Samuel Eto’o aux cotés des handicapés à Douala