in

Attaques meurtrières de Kumba : Le Barreau du Cameroun compatit à sa manière !

Bikouna

Me Claire Atangana Bikouna, Bâtonnier par intérim au Barreau du Cameroun a donné des instructions qui doivent être respectées à l’entame de chaque audience ce mardi 27 octobre 2020.

Bikouna
Me Claire Atangana Bikouna (c) Droits réservés

L’évènement de Kumba n’est pas une tragédie qui pourrait laisser insensible « tout homme qui porte en lui l’humaine condition » comme le clamait l’écrivain Montaigne.

De ce fait, à la suite de ce drame survenu au Groupe scolaire bilingue Mother Francisca International, le Barreau du Cameroun :« En signe de solidarité, le Bâtonnier de l’Ordre invite l’ensemble des avocats à faire observer, le mardi 27 octobre 2020, à l’orée de chacune de audiences, une minute de silence pour le repos paisible et le prompt rétablissement, de ces innocentes victimes », a conclu Me Claire Atangana Bikouna dans sa déclaration publiée le 25 octobre 2020.

Pour approfondir :   Cameroun : Après l’assassinat de quatre militaires, les assaillants tuent deux policiers dans le Sud-ouest

Bien avant, le successeur par intérim de Me Tchakounté Patié : « Le Barreau du Cameroun adresse ses sincères condoléances et son réconfort aux familles si durement éprouvées et appelle les Camerounais dans leur ensemble à garder en esprit l’exhortation de la Déclaration de Droits de l’Enfant du 20 novembre 1959 qui énonce que ‘’l’humanité se doit de donner à l’enfant le meilleur d’elle-même’’ », peut-on lire dans le communiqué.

  


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

marcel niat njifenji president senat

Attaque d’une école à Kumba :  Niat Njifenji sort de sa réserve

Joseph Dion Ngute va représenter Paul Biya à la conférence de Brazzaville