in

Attaques d’une école de Kumba :  Les populations manifestent !

Manifest Kumba

Les populations de Kumba sous la houlette du Maire de la ville ont marché hier dimanche 25 octobre 2020 pour dire NON aux récentes attaques enregistrées sur leurs terres.  


Manifest Kumba
La marche des populations (c) Droits réservés

Les populations de la ville de Kumba dans la région du Sud-Ouest n’ont pas trouvé autre moyen plus adéquat pour exprimer leur peine.

En marchant sur les rues de Kumba, elles ont massivement répondu présent à l’appel lancé par le nouveau Maire de la ville Greg Mewanu.

Arbres de paix en mains, pancartes et autres paroles de dénonciation à l’appui, les populations ont manifesté de manière pacifique ce dimanche. C’était un moyen pour ces citoyens de manifester leur ras-le-bol à la suite d’un massacre qui a coûté la vie à au moins six élèves du Groupe scolaire bilingue Mother Francisca International à Kumba samedi dernier.

Pour approfondir :   Dieudonné Essomba : «Le Cameroun sera donc battu par les Amba Boys »

Rappelons qu’après le drame, le Premier chef du gouvernement Dr Joseph Dion Ngute a, « sous très hautes instructions du président de la République son Excellence Paul Biya », tenue une réunion de crise interministérielle à l’immeuble Etoile.

Ladite réunion consistait, a-t-on appris, à chercher et trouver les moyens d’accompagnement aux familles affligées par la massacre.

Faut-il le rappeler, c’est depuis 2016 que les régions d’expression anglaise au Cameroun, à savoir le Nord-Ouest et le Sud-Ouest sont en proie à une crise qui n’est pas sans conséquence sur le plan humain, matériel et financier.

Pour approfondir :   Attaques meurtrières de Kumba : Le Barreau du Cameroun compatit à sa manière !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Famissca

Jacques Fame Ndongo sur le massacre de Kumba : « Terroristes sans conscience, vous n’anéantirez jamais la République »

NKUU

Massacre de Kumba : Le RDPC s’indigne !