in

Assemblée nationale : Les députés militent pour un retour à la paix dans les régions anglophones

assemblee nationale

Ce lundi 10 juin 2019 a été jour de rentrée parlementaire pour les députés et sénateurs, dans le cadre des travaux de la 2e session ordinaire de l’année législative 2019. Au cours des 30 prochains jours, les élus du peuple souhaitent que des solutions concrètes soient trouvées à la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Lebledparle.com, vous propose les propos de quelques Députés recueillis par nos confrères de la CRTV.


assemblee nationale
Hémicycle de Noa-Ekelle – DR

Hermine Patricia Tomaino Ndam Njoya, Député UDC

Patricia Ndam Njoya
Honorable Patricia Ndam Njoya – DR

 

« Les populations attendent des actes concrets, on est plus au stade du dialogue. À l’UDC nous souhaitons qu’il y ait des états généraux de la décentralisation. La crise du Nord-Ouest et du Sud-Ouest est un problème national. Au niveau des institutions, l’Assemblée a manqué de se saisir de cette crise dès le début, on a décrié ».

Pour approfondir :   Joshua Osih voit le SDF vainqueur lors de la présidentielle de 2025

Roger Bapooh Lipot, Député UPC

Bapot Lipot
Honorable Lipot – DR

« Tout faire pour maintenir notre pays dans son unité. Parce que le cameroun doit toujours être un et indivisible, nous avons reçu cela en héritage. Les défis sont immenses, le peuple attend de cette session des propositions fortes portant essentiellement sur la gestion de la situation sécuritaire qui prévaut dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Au-delà de ces régions, le peuple voudrait aujourd’hui qu’on sorte de cette spirale de confrontation et qu’on aille véritablement vers la plus grande attente de nos populations, le développement ».

Pour approfondir :   Fecafoot/Lfpc : La FIFA envoie un ultimatum au gouvernement camerounais

Joseph Hyacinthe Owona Kono, Député RDPC

Owona Kono Hyacinthe
Honorable Owona Kono – DR

« Il est extrêmement important que la question de la crise dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest soit abordée. Notamment au moment où le gouvernement s’est engagé dans un processus de dialogue. Il y a également l’ordonnance budgétaire qui sera certainement ratifié au cours de cette session. En réalité, c’est un processus de modernisation des finances de l’État. Enfin, toutes mesures tendant à améliorer le bien-être de tous les Camerounais ».


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

bamboutos de mbouda

Football : Canon de Yaoundé, Panthère du Ndé et Bamboutos de Mbouda retournent en première division

Tiriane Noah

Tiriane Noah : « le MRC par ma voix apporte tout son soutien aux résolutions du NEC du SDF »