in

Assassinat de Martinez Zogo : Le président de l’association des Chefs de la lekié dit n’avoir mandaté aucun Chef pour parler au nom de la Lekié

Se présentant comme président de l’association des chefs de la lekié, le professeur Tsala Ndzomo dit n’avoir mandaté aucun Chef pour parler au nom de la Lekié, comme l’a constaté Lebledparle.com dans un communiqué Radio-presse.

tsala dzomo

Une délégation des chefs traditionnels de la Lekié était à Ebogo 3 le jeudi 26 janvier 2023 sur le lieu où la dépouille de Martinez Zogo a été retrouvée. Apres avoir effectué des rites traditionnels, ces chefs traditionnels annoncent que la journée du lundi 30 janvier 2023 est déclarée Lekié Morte (aucune activité). Elle déclare également qu’elle n’acceptera pas la dépouille souillée d’asticots de leur fils qui a passé sa vie à soutenir le Président Paul BIYA et décide par conséquent que la dépouille sera inhumée à Mvomeka’a.

À l’heure où toutes les forces se mutualisent à travers le monde entier pour avoir la lumière sur l’assassinat crapuleux, un autre chef traditionnel de la Lekié qui serait président des chefs traditionnels de ce département de la région du Centre, qui dit n’avoir mandaté aucune faction de chefs réclamer justice pour Martinez Zogo.

« Aucune fraction des Chefs Traditionnels de la Lékié n’a été mandatée pour communiquer à l’attention de l’opinion publique un quelconque message à Monsieur le Président de la République, Son Excellence Paul BIYA au sujet du crime crapuleux perpétré sur la personne du journaliste Martinez Zogo », lit Lebledparle.com dans le communiqué.

« Les auteurs directs et indirects » recevront un « châtiment mystique et approprié »

« (…) Les chefs traditionnels de la Lékié assurent d’ores et déjà (…) qu’ils sauront invoquer les mânes des ancêtres, afin qu’un châtiment mystique et approprié soit administré aux auteurs directs et indirects de ce meurtre, qui a couvert notre pays le Cameroun d’opprobre sur la scène internationale et, incontestablement et indûment, terni son image. », poursuit le communiqué.

COMMUNIQUE RADIO-PRESSE

DU PRESIDENT DE L’ASSOCIATION DES CHEFS TRADITIONNELS DE LA LEKIE

Faisant suite à une vidéo devenue virale dans les réseaux sociaux et mettant en scène quelques Chefs traditionnels du Département de Lékié délivrant un message outrancier  adressé à Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA, le 26 janvier 2023, depuis le lieu où le corps du journaliste Martinez ZOGO a été retrouvé dans un état de décomposition avancée, le Président de l’Association des Chefs traditionnels de la Lékié tient à porter à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale que :

Pour approfondir :   Développement durable : La région de l’Adamaoua finalise son schéma d’aménagement du territoire

Ø aucune fraction des Chefs Traditionnels de la Lékié n’a été mandatée pour communiquer à l’attention de l’opinion publique un quelconque message à Monsieur le Président de la République, Son Excellence Paul BIYA au sujet du crime crapuleux perpétré sur la personne du journaliste Martinez ZOGO ;

Ø le message viral sur les réseaux sociaux prétendument délivré en leur nom, ne respecte nullement, tant par la forme que par le fond, les canons et formes d’expression de la Chefferie traditionnelle de la Lékié et les canaux usuels par lesquels cette dernière communique avec le Président de la République, Son Excellence Paul BIYA ;

Ø la disparition brutale, dans des conditions atroces, de notre frère et fils Martinez ZOGO, touche et afflige profondément les Chefs traditionnels de la Lékié et les communautés respectives dont ils ont la charge, s’agissant d’un fils de notre Département commun de la Lékié ;

Ø les Chefs traditionnels de la Lékié condamnent, avec la dernière énergie, ce crime odieux et révoltant ; ils réclament justice, avec insistance, afin que les auteurs soient rapidement identifiés, arrêtés, traduits en justice et punis avec toute la rigueur prévue par la loi ;

Ø les Chefs traditionnels de la Lékié font confiance aux Autorités Publiques nationales chargées de diligenter les enquêtes, autant qu’à la Justice de notre pays, sous la Très Haute Autorité de Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, vis – à – vis duquel les populations de la Lékié, dans leur ensemble et bien au – delà des circonstances tristes et actuelles, se sont toujours tenues et se maintiennent dans une attitude de profond respect et de déférence républicaine ; ces populations attendent, dans le calme et le recueillement, en dominant leurs fortes émotions et leur ressentiment légitime, les résultats des actions annoncées et entreprises à ce jour ;

Pour approfondir :   André Onana rejoint la Côte d'Ivoire à bord d'un jet privé

Ø les Chefs traditionnels de la Lékié assurent, d’ores et déjà, que dans le respect des us et coutumes séculaires de peuples Eton – Manguissa – Batchenga autant que des procédures établies en la matière, ils sauront invoquer les mânes des Ancêtres, afin qu’un châtiment mystique et approprié soit administré aux auteurs directs et indirects de ce meurtre, qui a couvert notre pays le Cameroun d’opprobre sur la scène internationale et, incontestablement et indûment, terni son image ;

Ø au nom des Chefs traditionnels de la Lékié et en mon nom propre, je saisis la présente occasion pour présenter, par ce canal médiatique qui nous est imposé, nos condoléances les plus attristées et pour exprimer notre compassion émue et notre solidarité fraternelle à la veuve, à toute la famille nucléaire de l’illustre disparu, Martinez ZOGO et à toute la Grande famille de la Presse. /-

Yaoundé, le 26 janvier 2023

Le Président de l’Association

des Chefs traditionnels de la Lékié

Majesté Pr Guy TSALA NDZOMO

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

chouta paul

Médias : En insécurité, Paul Chouta écrit à Paul Biya

Zogo hommage

Raoul Sumo Tayo : « Nous devons faire pression sur les autorités afin que les assassins de Martinez Zogo répondent de leurs actes »