in

Antonio Conceiçao se prononce au sujet d’un éventuel problème Choupo-Moting

Choupo Can

L’absence d’Eric Maxim Choupo-Moting lors de l’intégralité de la demi-finale de la CAN 2021 entre le Cameroun et l’Egypte a beaucoup fait jaser. Existe-il un problème lié au joueur du Bayern Munich dans la tanière ? Antonio Conceiçao s’est expliqué en conférence de presse.

Choupo Can
Eric Maxime Choupo-Moting (c) Droits réservés

Le technicien portugais Antonio Conceiçao a choisi de se priver de Choupo-Moting à l’occasion de la rencontre entre les Lions indomptables et les Pharaons. Eliminés de leur CAN en demi-finale, les supporters camerounais ont contesté ce choix tactique. Cependant, Conceiaçao maintient qu’il n’est pas de problème Choupo-Moting. « Il n’existe aucun cas Choupo-Moting. Après une défaite on essaie de trouver des coupables mais entre moi et Max il y’a une relation professionnelle, de respect, bien au contraire c’est un exemple pour tous les autres. C’est garçon qui vit pour le groupe qui aime son pays et essaie de tout donner pour son pays», a-t-il affirmé ce vendredi 04 février en Conférence de presse d’avant match Burkina Faso-Cameroun.

Pour approfondir :   Ben Elliot Njongoue quitte Chelsea et signe en 3e division

« Votre frustration n’est pas plus grande que la mienne »

« Je comprends votre frustration mais elle n’est pas plus grande que la mienne. C’est dommage, on a perdu sur un détail (…) Un petit détail a manqué, c’était le but. On a eu des occasions. À nous d’apprendre et d’avancer », a jouté l’ancien coach de Braga. Malgré son sourire permanent, nul doute que Choupo-Moting le joueur du Bayern Munich, ne se réjouit pas de ce rôle de remplaçant en sélection devenu régulier.

Pour approfondir :   Cameroun/CAN 2019: Ahmad Ahmad promet une nouvelle décision de la CAF à la fin du mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dbbo

Le journaliste Harley Debo Andebe aurait-il été empoisonné ?

CAN 2021 : Harold Moukoudi demande aussi pardon au Cameroun