in

Anthony Pla dénonce les « polémiques infondées » crées par les médias internationaux au sujet de la CAN

Anthony Placid

Si le commentateur sportif reconnaît qu’il y a lieu de s’interroger sur certains manquements à l’instar du protocole sanitaire de la CAF, il invite également les médias à davantage s’appesantir sur le jeu au lieu d’alimenter des « polémiques futiles ».

Anthony Placid
Anthony Pla (c) Droits réservés

 On se fait détruire à l’étranger et on se détruit entre nous. Si certaines questions méritent d’être posées, beaucoup de polémiques qu’on a pu voir sont des futilités et certaines ne sont absolument pas fondées. Beaucoup mélangent tout et c’est déplorable. Il y a des choses que l’on doit absolument remettre en question comme le protocole des tests Covid de la CAF que certains clubs européens voulaient utiliser pour ne pas libérer nos joueurs souvenez-vous… comme établir les responsabilités de la tragédie d’Olembe… mais il y en a d’autres qui n’ont aucun sens !

Depuis plusieurs jours, j’ai plein de médias et journalistes étrangers qui me contactent pour parler « des ratés de la CAN ». Il y en a qui m’ont envoyé des messages quasiment insultants étant journaliste « Pan Africa ». Voilà, on a gagné, on se fout de notre gueule partout. Après cela, on veut qu’on nous prenne au sérieux. On se fait détruire et on continue de se détruire entre nous aussi alors qu’on doit tous s’unir pour cette cause commune, la grandeur du football Africain. Aux yeux du monde l’Afrique ne fait qu’un et en majorité, ils ne font pas la différence entre Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon…etc… Ce n’est pas une histoire de pays ou de nationalité. Et les médias étrangers s’en donnent à cœur joie ! Nos divisions servent les autres.

On veut parler plus des polémiques et de l’extra-sportif que du jeu et j’ai l’impression que les gens n’attendent que ça, les polémiques. Ce n’est pas comme ça qu’on va avancer. Parler sur internet c’est passif et ça ne fait rien avancer. Il vaut mieux bosser et résoudre les problèmes avec de l’action tous ensembles ! C’est quand la dernière fois qu’on eut une échéance internationale sur le continent que ce soit compétition ou éliminatoires sans histoires, sans polémiques ? Mon métier c’est commentateur sportif, analyste sportif et producteur, pas polémiste !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Zambo Anguissa 8

CAN 2021 : Zambo Anguissa et Hongla suspendus pour les quarts de finale

Jobell Can

Joseph Antoine Bell explique comment le drame d’Olembé « aurait pu être évité