in

Alice Sadio : «C’est la famine qui va tuer les populations camerounaises avant le Coronavirus»

Alice

Plutôt que la menace Covid-19 en elle-même, ce sont les conséquences que cette dernière pourrait engendrer qui inquiètent davantage Alice Sadio.

Alice
Alice Sadio (c) Droits réservés

Le Coronavirus crée de nombreuses pertes en vie humaine à travers le monde. Au-delà de ces milliers de décès, d’autres répercutions sur le plan social et économique seront certainement à déplorer. C’est dans ce sens que l’ex présidente de l’Alliance des forces progressistes (Afp) a évoqué dans un entretien accordé à Abk Radio le 04 avril 2020 les craintes qui sont siennes en ce qui concerne le futur de la crise sanitaire au Cameroun.

« Le Coronavirus n’a pitié de personne. Il n’a de respect pour aucun galon ou grade. Les priorités de ce gouvernement ont toujours été ailleurs et aujourd’hui ça nous rattrape aujourd’hui. Si ce virus atteint le pic qu’il a atteint dans les pays européens, je crains que même les enfants ne soient pas épargnés », a indiqué Alice Sadio.

Pour approfondir :   Nathalie Koah met à défi Marlène Emvoutou d’apporter la preuve que Renaître est un plagiat

La fervente défenseuse des droits de l’homme dénonce en outre, l’absence des mesures d’accompagnement à la suite des mesures prises pour lutter contre le Coronavirus au sein du territoire camerounais.

 «C’est une folie que d’adopter un confinement sans prévoir une politique d’accompagnement. Quand un confinement dure une semaine ou plus, c’est plutôt la famine qui va tuer les populations avant le Coronavirus», dit-elle.

Au total, 555 cas personnes ont été testées positives au Covid-19 dans le pays pour 9 décès recensés et 17 cas de guérison.

Pour approfondir :   Covid-19 : Grégoire Owona rejette les initiatives de solidarité de Nourane Fotsing et de Maurice Kamto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ngousso Hospital

Lutte contre le Coronavirus : Le directeur de l’hôpital gynéco de Yaoundé donne les instructions fermes

Mboma Patrick 10

Coronavirus : Mboma revient sur le décès de son oncle «Je ne sais pas pourquoi les autorités voulaient cacher la vérité»