in

Yaoundé : Un élève de 15 ans poignarde à mort son enseignant de mathématiques

Yaoundé : Un élève de 15 ans poignarde à mort son enseignant de mathématiques

Le nommé Bisse Ngosso Brice 15 ans, élève de 4e au lycée de Nkolbisson assassine violemment son professeur de mathématiques en le poignardant plusieurs fois à l’aide d’un object indentifié comme étant compas.

Yaoundé : Un élève de 15 ans poignarde à mort son enseignant de mathématiques
Le prof assassiné et son élève (c) Droits réservés

Le drame est survenu ce mardi matin  14 janvier 2019 au sein d’une classe de 4e  du lycée de Nkolbisson. Un établissement situé dans l’arrondissement de Yaoundé 7. Le jeune enseignant vacataire monsieur Njoni Tchakounté Maurice est brutalement passé de vie à trépas des mains d’un adolescent.

Le récit de l’incident

Selon les premières informations rapportées par l’enseignant-syndicaliste Jacques Bessala, la victime dispensait paisiblement son cours  jusqu’au moment où son attention sera portée sur un élève manifestement distrait et non intéressé  par la leçon.

Curieux, le prof  décide de se rapprocher  de la «brebis égaré» afin de s’enquérir auprès d’elle. Il constate que l’apprenant est plutôt concentré à pianoter sur le clavier de son téléphone portable.

L’altercation entre la victime et son bourreau

Courroucé, l’enseignant intimera l’ordre à l’élève (15 ans) de lui donner ledit téléphone, qu’il devra faire confisquer par les services administratifs compétents, conformément aux dispositions du règlement intérieur de l’établissement en matière de possession et usage des téléphones portables au sein des établissements scolaires.

L’élève refusera d’obtempérer, malgré les multiples ordres intimés par l’enseignant. Frustré par l’attitude méprisante de l’élève, le prof va essayer de saisir du téléphone. Une tentative à laquelle l’élève opposera une résistance manifestement violente et farouche. S’en suivra donc une épreuve de bras de fer au cours de laquelle dans des péripéties encore non élucidées jusqu’ici, l’élève se servira d’un objet identifié comme un compas pour commettre enfin l’irréparable.

Le défunt, fraîchement diplômé de l’Ecole normale supérieure, effectuait un stage en attentant son affectation par le ministère de l’Enseignement supérieur comme Lebledparle.com l’a par ailleurs appris d’une souce proche de la famille ; un sacré coup dur pour les siens. Nous y reviendrons. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Anne Féconde Biloa : « Le PCRN est un parti d'envergure national »

    Anne Féconde Biloa : « Le PCRN est un parti d’envergure national »

    Yaoundé : Le ministère de la jeunesse et de l’éducation civique offre 300 bourses aux jeunes

    Yaoundé : Le ministère de la jeunesse et de l’éducation civique offre 300 bourses aux jeunes