in

Yaoundé : Me Michèle Ndoki « Arrêtée, mais invisible. », selon Emmanuel Simh

Capture Michele Ndoki

Selon le deuxième vice-président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) qui dit s’être rendu ce 27 février 2019 à la Police judiciaire de Yaoundé à l’effet de s’enquérir de la situation de Me Michèle Ndoki dont le porte-parole de Maurice Kamto a confirmé l’arrestation hier, celle-ci n’est pas accessible et son lieu de détention reste inconnu.   

Capture Michele Ndoki
Michèle Ndoki – capture vidéo

« Je reviens de la Direction de la Police Judiciaire à Yaoundé. Le Directeur me confirme que ma consœur et camarade a été arrêtée et placée en garde à vue hier soir. Sans m’en préciser ni les circonstances ni les motifs. À ma demande de la rencontrer, il m’a été répondu que cela n’est pas possible pour l’instant. Même le lieu de sa garde à vue ne m’a pas été indiqué. », rapporte Emmanuel Simh cette mi-journée.

Pour approfondir :   Jean de Dieu Momo : «L’alternance au sommet de l’État, c’est un poison»

Des rumeurs ont couru pendant la journée d’hier sur l’arrestation de la responsable du MRC dans la région du Littoral. Confirmation a été faite plus tard dans la soirée par Olivier Bibou nissack qui a dit n’avoir pas d’informations supplémentaires.

Depuis sa blessure par balle lors des manifestations du 26 janvier dernier, l’avocate vivait dans une cachette. Lors d’une interview accordée à une télévision française allée à sa rencontre, elle disait s’être rabattue pour panser ses blessures, de peur que celles-ci ne s’aggravent dans les geôles au cas où elle venait à être arrêtée par les Forces de sécurité qu’elle disait savoir à ses trousses.  

Pour approfondir :   Cameroun: Les chiffres de l'accident de Général Express de ce 30 mars


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cabral Libii et les dames

Politique : Cabral Libii annonce avoir entrepris une mutualisation avec l’UNDP et trois autres partis

Me Ndoki

Tribune Libre : « L’arrestation de Me Ndocki est une faute du point de vue légal et politique »