in

Yaoundé : Le domicile de Gaelle Enganamouit vandalisé après son tir au but manqué au Ghana mardi

Yaoundé : Le domicile de Gaelle Enganamouit vandalisé après son tir au but manqué au Ghana mardi

Le domicile de la Lionne Indomptable Gaëlle Enganamouit a été attaqué à Yaoundé à la suite de son tir au but manqué le 27 novembre dernier au Ghana lors du match de demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations Féminine.


Yaoundé : Le domicile de Gaelle Enganamouit vandalisé après son tir au but manqué au Ghana mardi
La joueuse Gaëlle Enganamouit – DR

Joseph Ndoko, le sélectionneur des Lionnes Indomptables a indiqué lors de la Conférence d’avant-match ce 29 que des personnes avaient jetés des pierres sur la résidence familiale puis menacé de revenir. Selon lui, «C’est un acte très antipatriotique et scandaleux que certaines personnes s’attaquent au domicile de Gaëlle à cause de la sanction manquée»

Le coach qui prépare le match de la troisième place qui se jouera ce 30 novembre contre le Mali pense que cela pourrait avoir un impact sur ses joueuses.

« C’est le football et des choses comme celle-ci se produisent. Cela aurait pu se passer autrement, mais j’espère que les gens se souviendront encore de tous les bons moments et se rendront compte que ces joueuses se battent pour l’honneur de tout un pays. Ce dont elles ont besoin, c’est d’un soutien et d’un encouragement, et non d’un comportement aussi honteux», conclue l’entraîneur.

A 26 ans, Gaelle Enganamouit a disputé les quatre matchs des Lionnes lors de la Coupe d’Afrique 2018, inscrivant un but seul but ; contre l’Algérie lors de la deuxième journée de la compétition.

Ayant perdu contre le Nigeria à l’issue des tirs au but 4 contre 2 en demi, les Camerounaises jouent la petite finale face aux Maliennes vendredi. Une victoire les qualifierait  qualificative pour la Coupe du monde qui aura lieu en France en 2019 et leur offrirait la médaille de bronze dans la compétition continentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Crise anglophone : Trois religieux enlevés le 23 novembre à Munyengue, libérés ce jeudi

    Crise anglophone : Trois religieux enlevés le 23 novembre à Munyengue, libérés ce jeudi

    Présidentielle à la Fecafoot : Eto’o dit oui à Mbombo Njoya et non à Antoine Bell

    Présidentielle à la Fecafoot : Eto’o dit oui à Mbombo Njoya et non à Antoine Bell