in

[VIDEO] Le rappeur Valsero censuré à Douala pour avoir transformé un concert de musique en « conférence politique »

concert valsero

A la suite de cette interdiction ordonnée par un député RDPC, l’artiste engagé promet qu’il ne prestera plus jamais au Cameroun « tant que Paul Biya sera au pouvoir », apprend Lebledparle.com


concert valsero
Valsero – Arhives

Invité comme tête d’affiche de la 8e édition du festival Douala hip hop festival, Valsero qui avait pris position pour Maurice Kamto et le mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) lors de la présidentielle 2018, n’a pas pu prester au parc des princes de Bali vendredi.

Pour raison, l’artiste a fait face à Marlyn Douala Bell, député RDPC de Douala 1er, au courant de la présence de Me Michèle Ndoki cadre du MRC, aux cotés du rappeur sur scène. La militante très engagée du RDPC a fait irruption et a donné l’ordre au responsable de ce concert de débrancher les appareils afin d’éviter le passage de l’avocate camerounaise sur la scène.

« On est d’accord que Valsero fasse son concert, mais maitre Ndocki ne peut pas monter sur scène pour faire une conférence politique » a martelé la député ce vendredi quelques instants après avoir ordonné l’arrêt du spectacle. « Vous avez triché, vous avez demandé l’espace pour une raison donnée » a-t-elle lancé aux organisateurs

Pour approfondir :   Crise anglophone : le gouvernement fait le bilan triste infligé à l’éducation dans le Nord-Ouest et Sud-Ouest

De son coté, Valsero parle de « censures violentes ». A la suite de cette interdiction ordonnée par ce député RDPC, il  promet qu’il ne prestera plus jamais au Cameroun « tant que Paul Biya sera au Pouvoir », a t-il fait savoir dans une vidéo diffusée sur Facebook ce dimanche, a constaté Lebledparle.com.

 « Après l’agression physique et phycologique que j’ai subie hier avec l’interruption du festival par un député de la nation, j’ai fini par me rendre compte que tant que Paul Biya est au pouvoir, personne ne me laissera faire mon métier au Cameroun. » s’insurge t-il.

Pour approfondir :   CAN TOTAL 2019 : Flambée des prix de loyers autour du stade Olembé

« Je voudrais aussi remercier les organisateurs du Douala Hip Hop Festival qui ont pris le risque d’inviter une tête brulée comme moi, j’espère que ca ne va pas vous retomber dessus. Mais ce que je sais c’est que tant que Paul Biya est au pouvoir, il me sera impossible de faire mon métier au Cameroun. Donc je ne remonterai sur scène que lorsque Paul Biya quittera le pouvoir » promet t-il.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

le demontage de la tribune a debute ce vendredi matin

Football : Un stade de 4000 places annoncé à Bafang

Djoko Christian

Christian Djoko : « L’histoire du riz de brolli est aussi le miroir d’une société camerounaise quelques fois poreuse à la rumeur »