in

VIDEO-Issa Tchiroma : Paul Biya a libéré Patrice Nganang « parce que le monde est entrain de célébrer les fêtes de fin d’année »

Issa Tchiroma

Ce mercredi 27 décembre en marge du conseil d’administration de l’Office national de Radio et Télévision du Cameroun, le ministre de la communication porte parole du gouvernement a réagi après la libération de Patrice Nganang.


Issa Tchiroma
Issa Tchiroma – DR

La réaction du ministre semblait très attendue, lui qui n’a pas eu des mots tendres à l’endroit de l’écrivain arrêté le 6 décembre dernier à l’aéroport de Douala, en possession de deux passeports, alors qu’il s’apprêtait à prendre le vol pour le Zimbabwé. Patrice Nganang était poursuivi pour outrage à corps constitués, apologie de crime, violence et menaces.

La réaction de Issa Tchiroma au 20h du poste national de la CRTV : « Le chef de l’état l’a fait conformément aux dispositions constitutionnelles qui lui donnent la latitude de faire interrompre toute poursuite. Si pour des raisons qu’il estime nécessaire, cette décision doit être prise. Il a pris cette décision à ce moment précis parce que le monde est entrain de célébrer les fêtes de fin d’année. Magnanime, généreux, faisant preuve de transcendance et d’élévation, il a estimé que ce délinquant -parce que c’est de ça qu’il s’agit -, qui menaçait de porter atteinte a son intégrité physique, c’est à dire supprimer son existence- en dépit de tout ça – il a dit qu’il faudrait qu’il se place au dessus de tout ça. Il a donc accepté de libérer ce monsieur. »

Pour approfondir :   [Tribune] : « Le Cameroun n'est pas une démocratie »

Lebledparle.com vous propose l’extrait vidéo diffusé sur la CRTV télé

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kondengui Patrice Nganang

Cameroun/Patrice NGANANG : Chronique d’une libération

Thierry-Ngogang.jpg

Média/Mercato : Thierry Ngogang, le journaliste « sans frontière » démissionne d’Africa 24