in

Valsero se moque de Messanga Nyamding à la suite de son audition au SED

Valsero

Le rappeur et allié de Maurice Kamto présage le pire au Pr Messanga Nyamding dans une vidéo partagée sur Facebook le 10 mars 2021.



Valséro (c) Droits réservés
Valsero

Propriétaire d’un « Asile psychiatrique à ciel ouvert » et dont la « salle d’attente est toujours bondée », Valséro reçoit tous les jours un malade virtuel avec qui il entretient une conversion imaginaire qu’il partage par la suite sur Facebook.

Convoqué sans son accord comme tous ses prédécesseurs, Pascal Charlemagne Messanga Nyamding été reçu le 10 mars 2021 par celui qui se fait également appeler « papa ». Dans cette qu’il intitulée «Pascal s’apprête à lire l’heure, il est en panique…», Valséro chambre copieusement le membre du Comité central du RDPC. «Tu as maigri. Personne ne t’a dit ça ?», «Quoi ?  Ce sont toujours les quatre heures d’interrogatoire d’hier là ?», lance-t-il à son interlocuteur invisible

« Ils vont te mettre en prison »

«lls vont te faire lire l’heure n’est-ce pas ?», poursuit l’exilé. «lls ont décidé de te faire lire l’heure. Ça ne sent pas bon Charlemagne. Ça ne sent pas bon !», martèle Valsero en citant le cas de l’ancien ministre délégué et directeur général de la CRTV Gervais Mendo Zé.  «Je suis sûr et certain qu’ils vont te mettre en prison. Ils sont fâchés. Tu es la prochaine victime du réseau», soutient l’artiste engagé.

Selon lui, l’enseignant de l’IRIC est victime d’une guerre de réseaux au sein du régime de Yaoundé. Il soupçonne d’ailleurs le SG de la présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh d’avoir commandité la convocation de l’Universitaire. De son côté, Messanga Nyamding ne se montre guère craintif. De passage sur les antennes d’Equinoxe radio ce jeudi matin, il a déclaré que le présidant de la République s’est dit «choqué» par son audition.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bamessingue : Il tue sa copine enceinte de 7 mois

Ham Bak

Décès d’Hamed Bakayoko : Les hommages de la classe politique ivoirienne