in

Université de Yaoundé I :  Le Pr Maurice Aurélien Sosso adresse une « lettre de mise en garde » au Dr Fridolin Nké

Nker

Dans une correspondance lue par le Dr Fridolin Nké au cours d’un direct sur sa page Facebook, l’on apprend que le recteur de l’Université de Yaoundé lui demande de faire attention à ses propos tant au sein du campus que dans les médias ou réseaux sociaux.

Nker
Dr Fridolin Nké (c) Droits réservés

Le Dr Fridolin Nké est depuis des mois, aux prises avec des hautes personnalités du pays. L’on se souvient de sa vidéo tournée au bureau du colonel Joël Emile Bamkoui, chef de la Sécurité militaire dans laquelle, il accusait ce dernier de l’avoir violenté.

Bien plus, dans la mouvance du 39ème anniversaire de l’accession au pouvoir du président Paul Biya, l’enseignant de philosophie à la Faculté des Arts, lettres et Sciences humaines(Falsh) de l’Université de Yaoundé I, n’avait pas été doux sur la toile, envers Henri Eyébé Ayissi, chef de la délégation départementale du Rdpc pour la Lékie, lequel avait appelé ses camarades à soutenir le Nnom Ngui’i pour la présidentielle de 2025.

Et sur les plateaux de télévision, l’universitaire ne parle pas avec euphémisme encore moins parabole ou prétérition, lorsqu’il veut s’exprimer sur un sujet, fut-il d’intérêt étatique.

C’est pour cadrer cette façon de faire que recteur de l’Université de Yaoundé I, le Pr Maurice Aurélien Sosso, a adressé, une « lettre de mise en garde » au concerné :  « En reconnaissant qu’en vertu de votre statut d’enseignant de philosophie de la Faculté des Arts, lettres et Sciences humaines(Falsh) de l’Université de Yaoundé I, vous bénéficiez des franchises universitaires en plus de la liberté d’expression garantie à tous les citoyens de la République, je suis dans le regret de vous rappeler à toutes fins utiles, que vous restez à l’obligation de réserve et au respect des règles d’éthique et de déontologie universitaires », instruit le recteur avant de conclure : «  Par conséquent, je vous invite à faire désormais preuve de mesure et de responsabilité dans vos propos aussi bien à l’intérieur du campus qu’en dehors de celui-ci… », a lu Fridolin Nké dans un direct Facebook le 6 janvier 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Valsero

En larme, Valsero annonce la fermeture de sa « Clinique » et demande pardon au peuple camerounais

Buear

Buea : Un père ses deux enfants meurent après avoir consommé un repas