in , ,

Une mère morte mutilée à mort par le chien qu’elle aimait tant

Chiens
La morsure du chien peut tuer

C’est un drame rocambolesque qui s’est produit au Royaume-Uni au domicile de Joanne Robinson, 42 ans. Située à Masefield Road, West Melton, Rotherham, la maison de cette mère de deux enfants a aussi été le théâtre de la fin de sa vie dans des conditions difficiles le vendredi 15 Juillet dernier.

La pauvre maman a en effet été mutilée à mort par son chien de compagnie à qui elle portait visiblement beaucoup d’affection. Malgré l’intervention héroique de son partenaire qui s’est battue pour la sauver des crocs de l’animal, ce dernier n’a pas lâché prise. Un acte courageux qui lui vaudra d’ailleurs d’être hospitalisé à son tour après.

Comme le rapporte les médias locaux au média Lebledparle.com, Le couple avait deux chiens « Bully XL ». L’un nommé Rocco deux ans et l’autre nommé Lola deux ans également. Comme le révèle la mère de la victime, Dotty Robinson, l’un de ces deux chiens a toujours été reconnu comme un animal puissant, peut-être top pour être domestique.

Il s’agit de Rocco. Elle précise notamment : « Rocco est un gros chien, il est plus gros qu’un lion », a-t-elle déclaré. « Je suis totalement incrédule et sous le choc. J’espère juste que ça a été rapide et qu’elle n’a pas trop souffert. »

Pour approfondir :   Cameroun : Un homme tue sa compagne chez qui il vit 

C’est dans la douleur que la mère de la victime a ajouté: « Je veux que tout le monde sache à quel point elle était aimée. Elle est née et a grandi dans ce village. Ils la connaissent tous et l’aiment. »

Le chien abattu par la police

Les deux chiens retrouvés sur la propriété ont été saisis par des policiers spécialisés de la police du South Yorkshire. Ils ont été abattus par la suite.

Plus tard dans la journée, la police a confirmé que Joanne Robinson avait été déclarée morte sur les lieux malgré les efforts des ambulanciers pour la maintenir en vie. Un homme, âgé de 42 ans, et qui aurait un fils adulte avec Joanne, a été transporté à l’hôpital avec des blessures aux mains, à l’abdomen et au visage. Ses efforts pour contrer l’attaque des chiens n’a rien donné.

Pour approfondir :   Plus de 200 éléphants sèment la panique à l’Extrême-Nord

Des fleurs ont été laissés devant le domicile de la victime à Masefield Road, à la suite de l’incident tragique. Plusieurs hommages à Joanne sont rédigés sur les fleurs. On peut lire entre autres : « RIP. Beaucoup de câlins. Tu vas me manquer des charges xx. » Ou encore « À notre bel ange là-haut. Tu ne seras jamais oublié, je t’aime toujours. »

Si l’Homme vit désormais avec de nombreux animeaux domestiques, il est conseillé d’être toujours prudent et se débarasser d’un animal de compagnie dès qu’il devient menaçant. Plusieurs associations et structures spécialisés sont garantes pour récupérer un animal de compagnie dont on ne souhaite plus la présence.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un prisonnier enfermé avec des menottes

La vidéo d’un adolescent de 15 ans prêt à sacrifier son ami dans un rituel en échange d’une voiture crée l’émoi

Stéphane Mbia

«Soit tu pars d’ici, soit je te tue» Stéphane Mbia accusé de menaces de mort par sa femme, l’affaire complète