in

Un homme sodomise ses 4 enfants dont un bébé de deux mois

Bandal

L’accusé, Nigérian résidant au Cameroun, est actuellement détenu à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé, capitale politique camerounaise.

Bandal
Image d’illustration d’un détenu-Droits réservés

Incroyable mais vrai ! Le fait suscite présentement des commentaires au Cameroun et même au Nigéria voisin. Francis Igwe, un Nigérian résidant au Cameroun a entretenu les rapports anaux avec ses trois garçons y compris un bébé de deux mois.

Selon les témoignages de la maman des victimes intervenue sur le plateau de l’émission « Family Matters » présentée par Nathan Amougou ce mercredi 1er septembre 2021 sur Vision 4, elle vivait avec cet homme avec qui elle s’est traditionnellement mariée au Nigéria lorsqu’un jour, tous deux ont décidé d’élire domicile au Cameroun.

C’est ici que Francis Igwe, va, pour des motivations qui n’ont pas encore été révélées à la presse, se mettre à abuser par voie anale sa propre progéniture.

Pour approfondir :   Maurice Kamto dénonce «la malchance Paul Biya» et les abus contre le MRC et le groupe Equinoxe

A en croire l’avocat de la partie plaignante, la responsable de la structure sanitaire où ont été conduits les enfants a dans un premier temps, occulté la vérité sur les faits avant de cracher le morceau des semaines après, lors d’une deuxième descente de l’équipe de reportage. Ce qui porte à croire selon l’homme de Droit, qu’une connivence aurait existé entre l’accusé et la structure en question.

Pour l’heure, le père présumé violeur se trouve détenue à la prison centrale de Kondengui pendant que l’affaire suit son cours.

Pour approfondir :   Côte d'ivoire-Man : deux lycéennes violées dans une paroisse pendant la prière

Quant à la femme de Francis Igwe, la mère des enfants « touchés », elle sollicite une aide financière afin qu’elle puisse payer son billet d’avion et retourner au Nigéria, son pays d’origine au moment où ses bouts de choux sont partagés entre traumatisme et infections à la suite du choc subi par leur propre géniteur.

Affaire à suivre…


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Eliminatoires Coupe du Monde Qatar 2022 : Les six rencontres de ce 1er septembre 2021

Samy Etoo

[Tribune] Anne Féconde Noah : « Le gouvernement par embuscade n’épargne personne ».