in

Un homme  et sa « maitresse » retrouvés morts dans une maison à Mbouda

Mboudar

Le défunt a profité de l’absence de son épouse pour inviter à son domicile, son amante avec qui il a été découvert mort tragiquement.

Mboudar
La foule consternée (c) Droits réservés

Le corps d’un homme pendu, celui d’une jeune femme baignant dans une mare de sang, tous deux en état de putréfaction. C’est la douloureuse image que garderont les habitants du village Toussi, dans le groupement Bamendjinda, arrondissement de Mbouda, département de Bamboutos, région de l’Ouest.

Boniface Penetchou alias « Le messager », âgé de 45 ans, a fait venir chez lui, sa « maitresse » Rosy Mimi Tiwa, âgée de 25 ans, en l’absence de son épouse.

La découverte macabre sera faite ce début de semaine avec le retour de la patronne des lieux, absente depuis vendredi dernier.

Pour approfondir :   Litige Foncier: Fotso victor déguerpit un village

L’état des corps montre à suffire le degré de la brutalité de la querelle qu’il y aurait eu avant la mort des deux personnes à qui l’entourage prête une relation idyllique.

Sur les lieux du drame, les populations sont dans la consternation. Les membres des familles des deux disparus se tordent de douleur, ne sachant à qui demander les comptes.

Les enquêtes sont ouvertes par la compagnie de gendarmerie de Mbouda pour élucider les causes de cette tragédie.

Pour approfondir :   Cameroun : Un adolescent tue son père et jette le corps dans un ravin à Bamenda

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cavaye Yeguie Djibril 2

Cavaye Yéguié Djibril confie deux postes stratégiques à son fils au sein de l’Assemblée nationale  

Paul Biya envoie des dons aux réfugiés centrafricains recasés à Garoua-Boualaï et à Kenzou dans la région de l’Est