in ,

Tabaski 2024 : L’Imam de Buea dénonce « l’hypocrisie des dirigeants »

Dans la région du Sud-Ouest en proie aux exactions de la crise anglophone, l’imam de la Mosquée centrale de Buea, sur l’autel de célébration l’Aïd al-Adha, a appelé les gourvernants du pays à plus de franchise dans la résolution des problèmes auxquels les populations sont confrontées.

Alhadji Mohammed Abubakar e1718685766218
Alhadji Mohammed Abubakar - DR

Dans la région du Sud-Ouest en proie aux exactions de la crise anglophone, l’imam de la Mosquée centrale de Buea, sur l’autel de célébration l’Aïd al-Adha, a appelé les gourvernants du pays à plus de franchise dans la résolution des problèmes auxquels les populations sont confrontées.

La communauté musulmane de la ville de Buea et ses environs, dans la région du Sud-Ouest a répondu présente à la célébration l’Aïd al-Adha, la fête du sacrifice, dimanche 16 juin 2024.

A la mosquée centrale de la ville de Buea, la célébration a été présidée par l’imam, Alhadji Mohammed Abubakar, en présence des autorités administratives et locales.

« Il y a de l’hypocrisie dans tout ce qu’ils font »

Au cours de son discours, l’Imam a exhorté les dirigeants à éviter l’hypocrisie et à protéger les vies humaines.

Pour approfondir :   Prenant la défense de Martin Camus Mimb, Armand Okol déclare : « Qui a dit qu’être handicapé c’est être inapte du 3e pied ?»

« Nous avons des problèmes à gauche et à droite, le Cameroun souffre, de nombreux pays traversent des défis différents. Les dirigeants se lèvent, mais pas assez ; il y a de l’hypocrisie dans tout ce qu’ils font. La vie humaine doit être valorisée. Il devrait y avoir de la solidarité, de l’amour, de la coopération et éloigner la haine et la jalousie », a-t-il déclaré à MMI.

« Il est temps pour les pays et les dirigeants de retourner à leurs étagères, de faire des recherches et de voir ce que Dieu voulait dire en créant un être humain. Il est temps que les dirigeants se lèvent », a-t-il conclu.

Pour approfondir :   Hégémonie de l’Arabie Saoudite dans les sports : « à cette allure, même nos identités ne résisteront plus», l’inquiétude de Martin Camus Mimb

Rappelons que cette célébration de la fête du Sacrifice intervient alors que les groupes séparatistes ont décidé de reprendre de plus belle, les hostilités dans les deux régions anglophones du pays.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

André Onana célèbré au Mexique avec une fresque murale - DR

André Onana célébré au Mexique avec une fresque murale en son honneur

Steve Fah dans un cercueil - DR

Bien allongé dans le cercueil, Steve Fah est accusé de « remplir ses conditions »