in

Succession de Paul Biya en 2018: Maurice KAMTO prepare ses Hommes

maurice kamto 002 ns 500Quand il démissionne du gouvernement le 3 novembre 2011, celui qui était encore ministre délégué auprès du vice-Pm ministre de la Justice Garde des Sceaux avait certes adressé un communiqué au peuple camerounais qui aurait pu laisser libre cours sur ses véritables intentions. Seulement, de nombreux observateurs, même les plus pointilleux, étaient loin d’imaginer que cet éminent universitaire était déjà à la tête d’une gigantesque

et impressionnante machine électorale qui peut faire bouger les lignes en 2018.

Lisez et vous serez édifiés.«(…) après la menace de déstabilisation politique entretenue par la nébuleuse politico-ésotérique baptisée «G11» dont les principaux ténors étaient Jean Marie Atangana Mebara, Polycarpe Abah Abah et Marafa Hamidou Yaya, une nouvelle menace politico-économique pointe à l’horizon en prélude à 2018. En effet, il s’agit du lobby bamiléké qui se prépare activement sur le plan politique et économique pour la prise du pouvoir coûte que vaille, estimant qu’après les Nordistes (Peulhs), les Sudistes (Bétis), c’est au tour des Bamilékés d’accéder à la magistrature suprême (….) les principaux concepteurs de ce projet sont identifiés: – André Siaka: directeur général de la Sabc. — Fondateur de Taft Invest Group. Président du club Medias Ouest – Paul Fokam Kanmogne, Pdg Afriland First Bank, plus de 30 entreprises.

Pour l’élection présidentielle 2018, leur candidat est Maurice Kamto, ancien ministre délégué au Minjustice». Ce sont les termes d’une note de renseignements dont nous avons une copie, aujourd’hui sur la table du président Paul Biya. Pour une version plus longue, le rédacteur de cette note dont la sécheresse des informations ne prête à aucune ambiguïté, indique clairement que depuis 2011, ces stratèges bamilékés sont, avec méthode et parcimonie, entrain d’atteindre «petit à petit» les principaux objectifs qu’ils se sont fixés. A savoir: le limogeage de l’ancien ministre des Finances Essimi Menye; l’élection d’un de leurs féaux à la tête du Gicam; le contrôle de la Bourse de Douala; le financement de leurs Pmi et Pme; le contrôle du ministère des Finances; l’infiltration du sérail; le projet de rachat de Chanas Assurances; l’infiltration des services des renseignements et de sécurité; et le projet d’adhésion des opérateurs économiques au plan de conquête du pouvoir.



En s’en tenant aux généralités de cette note de renseignements aujourd’hui sur la table du chef de l’Etat Paul Biya, l’on apprend que Lazare Essimi Menye aurait pratiquement commis de nombreuses maladresses dans son obstination à vouloir fermer les micro-finances et certains établissements bancaires appartenant aux ressortissants de la région de l’Ouest. Cette obstination aura suffi à servir de prétexte an stratèges bamilékés pour rédiger et adresser au président Paul Biya, un mémorandum à travers lequel ceux-ci réclamaient le départ de Lazare Essimi Menye, au profit d’un ministre des Finances plus enclin à sauvegarder les intérêts des opérateurs économiques de l’Ouest. Pas besoin d’invoquer les grands sentiments pour penser que si Alamine Ousmane Mey, à l’époque Dg de Afriland First Bank, a été récemment nommé ministre des Finances, c’était sûrement pour donner une réponse concrète à ces réclamations des stratèges bamilékés. Pour le rédacteur de la note de renseignements, ce n’est pas moins la première, ni la dernière indication que des choses se trament dans les officines des hommes de l’Ouest. La preuve?

Pour approfondir :   Garoua célèbre la commémoration du 06 novembre !

 


La «grande offensive» de l’ouest

 Pour conquérir le pouvoir en 2018, les stratèges du ministre démissionnaire ont également pensé à la mise sur pied d’un socle de réflexion à l’instar du Laakam qui doit se réunir en permanence pour adopter les plans d’action et les coordonner.

 

Ce socle de réflexion s’appelle l’Apesc (Association pour la promotion économique, sociale et culturelle du département des Hauts-Plateaux). Il a adopté pour son lancement officiel comme nom de baptême: la «Grande offensive». En bref, voici la composition des 3 instances que sont le comité exécutif, le comité permanent et le noyau dur.

 

 

Comité exécutif de l’Apesc

 

Président: Emmanuel Mukam (Pdg Cacoco Btp-maire de Bamendjoun)

 

1er vice-président: Richard Maga (Dga de Camtel)

 

2ème vice-président: Benjamin Sonke (député à l’Assemblée nationale)

 

Secrétaire exécutif: Théodore Datouo (Député à l’Assemblée nationale)

 

Trésorier: Jean Pierre Nguessi (Pdg du Groupe Somatel hôtel)

 

Coordination: Pr. David Simo

 

Chargé de la communication: Dr Nkwuimo Jacques

 

Membres : Dr Justin Bomda; André M. Kuatche

 

Chargé de la mobilisation: Didier Kamdem

 

 

 

Comité permanent de l’Apesc

 

Président d’honneur: Joseph Tchoupe (opérateur économique)

 

Vice-président d’honneur: Paul Fokam Kanmogne (Pdg Afriland First Bank)

 

Membre d’honneur: Emmanuel Nzete (délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Bafoussam)

 

 

 

Noyau dur de l’Apesc/Prn

 

-Paul Fokam Kanmogne

 

-André Siaka

 

-Emmanuel Nzete

 

-Joseph Tchoupe

 

-Jean Pierre Nguessi

 

-Emmanuel Mukam

 

-Roland Mambou Deffo

 

 

 

Recrutements tous azimuts: La liste des personnalités ciblées

 

De même, dans la stratégie arrêtée par André Siaka, il est question d’infiltrer le sérail, les services de renseignements et de sécurité, et tous les milieux politiques et sociaux camerounais afin de fédérer le maximum de forces vives à leur stratégie de conquête du pouvoir. Les personnalités dont les noms figurent sur cette liste el d’autres dont les noms ont été expressément omis pour des raisons diverses de stratégies, doivent faire l’objet d’une cour assidue, si elles ne le sont pas déjà, pour entrer dans la danse.

 

 

1 – Paul Atanga Nji: Secrétaire permanent Conseil national de sécurité

 

2 – Jean Baptiste Bokam: Pca Bicec-Sed

 

3 – Madeleine Tchuente: Minresi — Pca Mipromalo

 

4 – Emmanuel Nganou Djoumessi: Minepat — Pca Ins

 

5 – Peter Agbor Tabi: Sg/Prc 1

 

6 – Marafa Hamidou Yaya: ancien Minatd

 

7 – Inoni Ephraïm: ancien Pm

 

8 – Calvin Foinding: vice président Assemblée nationale

 

9 – Alamine Ousmane Mey: actuel Minfi, ex-Dg Afriland First Bank

 

10 – Jean Tchoffo: Sg Minfi

 

11- Bikele: directeur protocole d’Etat

 

12- Roland Mambou Deffo: Pdg Gecefic Bank

 

13 – Baba Souley: général-chef d’Etat major de l’Armée de terre

 

14 – Mendjongo Abanda: commissaire divisionnaire

 

15 – Victor Ndocki: Sg Dgsn

 

16 – Nwhela: Lt Colonel Sed

 

17 – Tchinda: Lt Colonel-Cdi en second Légion Centre

 

18 – Gambo Haman: ex-gouverneur Nord

 

19 – Lele Lafrique Soffo: actuel gouverneur du Nord-Ouest

 

20 – Jean Michel Mbella: chef cellule Banque Mondiale

 

 

Adhésion générale: Liste des opérateurs économiques à contacter

 

A l’issue d’une réunion sécrète tenue récemment à l’Ouest par André Siaka et ses stratèges, cette liste des opérateurs économiques ressortissants de la région de l’Ouest a été concoctée pour être approchés dans les prochains jours afin d’adhérer à la stratégie de conquête du pouvoir en 2018.

 

Stratégie qui a pour candidat Maurice Kamto. Ceux-ci doivent assister à une autre réunion secrète qui doit en principe se tenir avant le mois de juin 2012. Voici l’intégralité de cette liste.

 

1 – Albert Kouinche: Pdg Express Union

 

2 – Sylvestre Ngounchingue: Pdg Congelcam

 

3 – Bernard Fokou: Pdg Groupe Fokou

 

4 – David Manfouo: Pdg Elegance pressing

 

5 – François Simo: Pdg Conect Bank

 

6 – Thomas Bouopda Fodouop: Pdg Afric Construction

 

7 – Claude Feutheu: Pdg Groupe Feutheu

 

8 – Elie Saker Tsouogang: Pdg Groupe Saker

 

9 – Christophe Eken: Président Ccima

 

10 – Nana Esaïe: Pdg Cotafric — Sfic

 

11 – Paul Eric Djomgoue: Député Rdpc Yaoundé II

 

12 – Format: Pdg Fomat Btp

 

13 – Celestin Tawamba: Pdg Cadyst Invest

 

14 – Jean Ketcha: Pdg Groupe Ketcha

 

15 – Dieudonné Kamdem: Dg Cofinest

 

16 – Pierre Kwemo: Pdg Groupe César

 

17 – Claude Juimo Monthe: Actionnaire majoritaire Socapalm

 

18 – Seme Noungon: Pdg Groupe Seme

 

19- Meli René: Pdg Groupe Majestic

 

20 – Pierre Sime: Député Rdpc Moungo

 

21 – El-Hadji Oumarou Danjouma: Dg Bgft Mintrans

 

22 – Emmanuel Nzete: Délégué C.U. Bafoussam

 

23 – Foning Françoise: Présidente Rdpc Wouri 5

 

24 – Ousmanou Ngam: Dg Transimex

 

25 – Charles Metouck: Pca Banque Atlantique

 

26 – Roger Kamdem: Pdg Samiris Assurance

 

27 – Victor Djimeli: Pdg Socsuba

 

28 – Nana Bouba: Pdg Soacam

 

29 – Ahmadou Baba Danpoulo: Pdg Cte-Dbs TV

 

30 – Wembe Samuel: Pdg AssaPpsm

 

31 – Fossi Jacob: Pdg Safric

 

32 – Dongho Clément: Député Rdpc Menoua

 

33 – Pascal Monkam: Pdg Groupe La Falaise

 

34 – Samuel Mbou: Pca Scecoc

 

35 – Fifen Soule: Pdg Camoco

 

36 – René Mbayen: Pdg CamshipClg

 

37 – Mpacko Kotto: Pdg Socadhy oïl

 

38 – Dieudonné Bougnie: Pdg Bocom Petroleum

 

39 – Richard Lowe: Dg Activa

 

40 – Jean Paul Lowe: Pdg Enem Construction

 

41 – Célestin Ketchanga: Député Rdpc Wouri 5

 

                                                                    

                                                           © La Nouvelle


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X Maleya rafle la mise

Canal 2’or 2011: X- Maleya rafle la mise , Akam maintient le rap Kmer !! En vidéo … .

Faux Diplomes : 300 étudiants à l’Ecole Normale de Maroua.