in

Faux Diplomes : 300 étudiants à l’Ecole Normale de Maroua.

    la-file-dattente-est-bien-longue-devant-le-rectorat-de-luniversit-de-maroua1  En début de semaine, 4 547 laureats de l’Ecole Normale( ENS ) recevaient leur diplome de fin de formation des mains du Pr Ako Edward, recteur de l’université de Maroua, représentant ici la 2eme promotion de cet établissement apres celle du 13 décembre 2010.

Alors que les uns savouraient encore le fruit de leur travail, près de 300 autres de l’ENS de Maroua n’ont pas eu des diplômes de sortie. A la fin de la formation de la cuvée, l’administration de l’école avait procédé à la vérification des diplômes présentés au départ par les étudiants.

Il ressortait de cette vérification que ces derniers avaient présenté des faux diplômes obtenus au Tchad. Une listes des recalés a donc été dressé et les concernés informés de leur situation. Alors ce jour de sortie, l’ambiance est restée mitigée, il y avait ceux qui souriaient avec les parchemins en main, et ceux qui étaient en larmes pour avoir suivi une formation sans lendemain.

Pour approfondir :   Cameroun : Antonio Guterres demande le relâchement des élèves enlevés au Nord-Ouest

 

Un état de chose qui remet au gout du jours les conditions de sélection dans cet établissement. En Aout 2008 par exemples,date de la 1ere rentré dans l’établissemnt, 828 places étaient disponibles. Et sur études de dossier, 37% des places étaient reservé aux ressortissant du Grand Nord. Des résultats que vont paradoxalement contesté les élites de cette région qui selon eux  » le jury s’est basé sur le lieu de dépot des candidatures et non sur les origines des candidats »

 

Et voici que grace à l’équilibre régional on a fait émerger des candidats dont le niveau intellectuel donne des frissons.La preuve avec ces 300 faux diplomes

                                               



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Succession de Paul Biya en 2018: Maurice KAMTO prepare ses Hommes

Corruption: Biyiti Bi Essam aurait reçu 150 millions d’orange et MTN pour empêcher l’arrivée d’un 3eme opérateur.