in

Région du Lac Tchad : Des morts dans une attaque de Boko-Haram

La localité de Darak, constituée de plusieurs îles situées dans le Lac Tchad a été l’objet d’une série d’attaques perpétrées le mercredi 3 août 2023, a appris Lebledparle.com de RFI.

Villages Lac Tchad
Les villages au bord du lac Tchad sont souvent la cible de Boko Haram. (Illustration). SIA KAMBOU / AFP

Le bilan de cette attaque a fait cinq morts, dont quatre pêcheurs enlevés sur l’île de Kofia, dans le bassin du lac Tchad. La cinquième victime avait été enlevée avec une dizaine de personnes à Darak.

Boko-Haram n’a pas revendiqué les attaques

Ali Ramat, Maire de l’arrondissement de Darak, y voit clairement la signature de la secte Boko Haram. « Ils les arrêtent, ils égorgent certains pour les intimider, ils épargnent certains pour ramener les nouvelles auprès des familles… Après quelques temps, il n’y a que le chef-lieu de l’arrondissement Darak qui est en sécurité. Mais sur la terre, les populations sont abandonnées à elles-mêmes. Il n’y a pas vraiment de sécurité », déclare-t-il à RFI.

Pour approfondir :   Cameroun : Le bilan actuel du coronavirus

D’après une source officielle locale à RFI, dans l’arrondissement de Darak, un ensemble d’îles du lac Tchad, situé dans le département du Logone-et-Chari, les terroristes ont même instauré des taxes qu’ils collectent auprès des pêcheurs, au nez et à la barbe des autorités et des populations qui vivent dans la peur du meurtre ou du kidnapping.

La localité a souvent servi d’arrière base aux terroristes du groupe.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bazoum M N

Mohamed Bazoum : « Mon pays est attaqué et j’ai été pris en otage »

Nyamsi Soter

Jean Crépin Nyamsi : « Valsero est l’incarnation de l’échec »