in

Rectificatif : Les réformes de l’Ens et l’Enset ne sont pas une décision, mais « une proposition (Pr Fame Ndongo)

Famicalo

Dans une déclaration rendue publique le 22 mai 2022, le Pr Jacques Fame Ndongo apporte des précisions sur la correspondance que son collègue Joseph LE et lui ont adressée à Séraphin Magloire Fouda.

Famicalo
 Pr Jaques Fame Ndongo (c) Droits réservés

Le 19 mai 2022, le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur, le Pr Jaques Fame Ndongo et le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative Joseph LE, ont cosigné une correspondance adressée au secrétaire général des Services du Premier ministre, Séraphin Magloire Fouda.

Entre les lignes, les deux ministres portaient à l’attention de la hiérarchie, des mesures prises pour réformer l’Ens et l’Enset à partir de 2023. Une sortie qui a fait couler beaucoup et de salives au point où le chancelier des ordres est encore intervenu dans un long texte explicatif intitulé « Avenir des Lauréats des Ens et Enset : l’Etat veille au grain dans l’équité et la rationalité ».

Pour le membre du gouvernement, il ne s’agit pas d’une « décision », mais d’une « proposition ». Il démontre d’ailleurs que les lauréats ne seront pas jetés dans la fosse aux lions. Par ailleurs, l’année 2023 ne concerne pas les étudiants entrés dans les écoles normales du pays mais ceux qui feront leur entrée dès l’an prochain.

Pour approfondir :   Cameroun : L’épidémie du choléra frappe à la porte du Sud-Ouest


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nord-Ouest-Mezam : Le Fon Fon Angwafor Ill est mort !

Benkor

Benjamin Banlock, le secrétaire général démissionnaire e la Fécafoot interdit de sortie du territoire