in ,

Réajustement budgétaire au Cameroun : Hausse de 533 milliards de FCFA

_Le Cameroun ajuste son cadre financier pour 2024 avec une ordonnance présidentielle signée le 20 juin, qui augmente le budget de l’État de 533 milliards de FCFA. Cette manœuvre, anticipée par le pouvoir législatif où le RDPC détient la majorité, porte le budget à 7 212,5 milliards de FCFA, marquant une hausse de 8 %._

Biyafam

Pour soutenir cette expansion budgétaire, le Cameroun se tourne vers une stratégie d’endettement accru, prévoyant d’augmenter les emprunts de 488 milliards de FCFA, soit 91,5 % de l’augmentation budgétaire. Ces emprunts externes, principalement auprès de bailleurs de fonds internationaux et de partenaires bilatéraux, verront une réductio

ordonnance n 2024 001 du 20.06.2024
Ordonnance rectificative de la loi des finances 2024

n des titres publics domestiques de 95 milliards de FCFA, tandis que les emprunts programmes auprès de multilatéraux connaîtront une hausse de 240 milliards de FCFA.

Dans cette dynamique, l’État envisage également de lever 467 milliards de FCFA auprès d’organismes privés extérieurs, une initiative non prévue initialement pour 2024. Cependant, certains emprunts projets verront une diminution, notamment ceux auprès des gouvernements affiliés ou non au Club de Paris et des organismes privés extérieurs.

Pour approfondir :   [Tribune] Budget 2023 : Le Chef de l’État doit corriger la copie du Parlement avant la promulgation.

Parallèlement à cette politique d’emprunt, une légère amélioration des recettes internes est attendue, avec une hausse de 45 milliards de FCFA. Cette progression repose sur une augmentation prévue des recettes fiscales de 35 milliards de FCFA, avec des impôts sur le commerce extérieur et les transactions internationales qui devraient connaître une hausse de 14 milliards de FCFA, et d’autres recettes fiscales augmentant de 13,7 milliards de FCFA.


Pour approfondir :   Martin Camus Mimb sur le cas Francis Ngannou : « Il a choisi de l’eau pour tous, et non le champagne pour quelques uns »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cyrus Ngo’o et Vincet Bolloré - DR

Port Autonome de Douala : Cyrus Ngo’o éclabousse Vincent Bolloré dans une bataille judiciaire

Sans titre 4

Polémique sur l’organisation du championnat d’Afrique d’athlétisme : Le Minsep sort du silence