in

Quand Rigobert Song bute sur la méthode Belmadi et manque sa première sortie avec les Lions indomptables

1200 L cameroun algrie le tacle appuy de rigobert

En s’imposant pour la première fois en match officiel face au Cameroun dans le barrage aller de Coupe du monde Qatar (1-0), l’Algérie a nul doute, provoqué l’amertume du sélectionneur des Lions indomptables Rigobert Song, dont les plans de jeu ont été totalement défaits par son adversaire du jour.

1200 L cameroun algrie le tacle appuy de rigobert
Rigobert Song (c) Droits réservés

Rigobert Song, le sélectionneur du Cameroun, était visiblement crispé du manque d’ambition de l’Algérie, qui a réussi à ramener un succès capital (1-0). En conférence de presse d’après match, le coach de l’équipe nationale du Cameroun n’a pas manqué de glisser un tacle sur le style de jeu des joueurs de Djamel Belmadi. « L’Algérie n’est pas venue pour jouer ! Nos joueurs étaient là pour jouer, notre but c’était de jouer. Le football si vous mettez 7 personnes derrière c’est compliqué. Combien a-t-il eu d’occasion ? », a lâché un Song, qui a néanmoins reconnu le gros match défensif des Fennecs. « On a joué contre une grande nation. L’Algerie a joué très défensivement et on ne s’attendait pas à ça ».

 

Rigobert Song mise tout sur le match retour

Un Rigobert Song visiblement agacé par les questions des journalistes sur ses choix alors qu’il débute à peine son aventure. « Ce n’est pas en 3 jours ou en 4 jours que je peux changer les choses. (…) J’ai fait avec ce que j’avais, il fallait que je joue avec quel système selon vous ? », a notamment lâché le sélectionneur camerounais qui annonce déjà la couleur pour le match retour. « On sait comment nous allons nous préparer pour gagner en Algérie. J’irai là-bas pour la qualification », a assuré Song aussi offensif que désabusé par le pépin de son leader offensif Vincent Aboubakar. « Je suis dans l’urgence, j’ai fait avec ce que j’avais. Ceux qui étaient là auraient pu faire mieux, ils n’ont pas été médiocre mais on était à la ramasse ».

Pour approfondir :   Edith Kah Walla : « Nous ne croyons pas à une réforme sous le régime Biya »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp Image 2022 03 25 at 15.29.23

Coupure intempestives d’électricité : L’honorable Salmana Amadou Ali tente de noyer le ministre de l’Eau à l’Assemblée nationale

SALMANA ALI

Aménagement de la Voirie urbaine de Maroua : Le FSNC obtient la reprise des travaux