in

Probatoire 2012: 37,93% de taux de réussite

Les résultats de la session 2012 sont en nette baisse par rapport à l’année dernière.

bacc%202

Sur les 141 807 candidats ayant composé à la session 2012, 53 787 seulement ont réussi leur passage en classe de terminale, soit un taux de réussite de

37,93%. Un pourcentage en net recul par rapport à 2011, où 39,87% des candidats avaient obtenu leur examen. La région du Nord-Ouest est celle qui affiche le plus grand taux de réussite avec 57,83% tandis que celle de l’Extrême-Nord ferme la marche avec 29,95% d’admis.

L’obtention de l’examen a été fixée à 10/20 comme l’a indiqué Urbain Ngoulla, responsable de la communication de l’office du Baccalauréat. Mais exceptionnellement, les candidats ayant obtenu une note supérieure ou égale à 10/20 durant l’année scolaire, bénéficiaient d’une délibération spéciale à 9,50.

Pour approfondir :   Cameroun : Robert Bapooh Lipot est le nouveau PCA de la société de recouvrement des créances

La publication des résultats cette année connait également un retard par rapport à la session 2011. Le responsable de la communication de l’OBC (Office du Bacc du Cameroun) explique : « Nous avions fixé la publication des résultats au 28 juillet, mais c’est ce jour là qu’avaient lieu les dernières délibérations », avant de poursuivre « comme ce sont les mêmes enseignants que nous avons requis pour la correction du Bac et du probatoire, certains étant très pris, nous avons décidé de reporter les corrections d’une semaine ». Urbain Ngoulla souligne par ailleurs que le 28 juillet étant un vendredi, il n’aurait pas été opportun de publier ces résultats en début de week-end, d’où la publication des résultats le lundi 31 juillet.

Pour approfondir :   Michel Biem Tong à un internaute: « Pas d'inquiétudes, je suis reste le même »

Les résultats du probatoire technique industriel, et commercial ont aussi été publiés le même lundi. Le taux de réussite est de 46,93% en ce qui concerne le probatoire technique et ce taux est de 41,95% pour le commercial.

Yannick Efila, stagiaire 


Vos commentaires ici


 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Université de Yaoundé I : Bientôt une école doctorale

JO 2012 : Ces camerounais qui défendent les couleurs de la France