in

Pr Owona Nguini : « La critique du Mrc n’est pas la détestation des Bamiléké »

MathiasOwonaNguini

Le Pr Mathias Eric Owona Nguini décrie le manque de fair-play de certains militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), lesquels réduisent toute critique à leur endroit comme n’étant ni plus ni moins que de la haine tribale.


MathiasOwonaNguini
Mathias Eric Owona Nguini (c) Droits réservés

Le politologue estime dans un sortie Twitter effectué ce 15 mai 2021, que rapprocher la critique politique et le trialisme est une sorte de fascisme dont certains membres du MRC sont adeptes.

« L’intimidation mensongère ne passera pas : je critiquerai toujours votre sectarisme politique fascisant. Vous ne pouvez pas faire équivaloir la critique du MRC avec la détestation des Bamilékés. C’est du fascisme ! Personne n’est traité d’anti-Ekang parce qu’il n’est pas d’accord avec le RDPC. Personne n’est accusé d’être anti-peul ou anti- nordiste parce qu’il désapprouve l’UNDP. Vos confusions délibérées sont inacceptables », a twitté le Pr Mathias Eric Owona Nguini.

En dépit de ce constat, le vice-recteur de l’Université de Yaoundé I n’entend pas arrêter de livrer bataille avec ses ennemis politiques sur la toile.  « La Kamto sphère qui aime contredire ses rivaux et adversaires que son fascisme figure en ennemis, ne supporte pourtant pas d’être contredite sans diaboliser ceux qui le font », publiait-il 24h plus tôt. Les joutes épistolaires entre MEON et les fanatiques de la première heure du MRC ne prendront certainement pas fin de sitôt. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Joseph Biyong

Le PCRN demande à Joseph Espoir Biyong de confirmer sa démission

Vincent Aboubakar et Besiktas champions de Turquie 2021