in

Jacques Fame Ndongo: « c’est grâce à Paul Biya que la visibilité de Kamto a été fossilisée »

Fame Ndongo et Maurice Kamto

Depuis le début de cette semaine la rubrique Invité Afrique de RFI est consacrée à la présidentielle de 2018 au Cameroun. Après le candidat Akere Muna, Joshua Osih, Christophe Boisbouvier  a eu en ligne de Yaoundé, le Ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo. Le secrétaire à la communication du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) a présenté le programme de son champion et a répondu à certains candidats concurrents.


Fame Ndongo et Maurice Kamto
Jacques Fame Ndongo et Maurice Kamto – DR

Pendant l’entretien Boisbouvier  de RFI rappelle à Jacques Fame Ndongo que c’est grâce à Kamto que la crise de Bakassi a été résolue. Et Fame Ndongo de lui rétorquer que sans Paul Biya, Kamto n’aurait jamais eu cette opportunité. « C’est grâce à Paul Biya que Maurice Kamto a été nommé Ministre. C’est grâce à lui que sa visibilité a été fossilisé » selon le militant du RDPC, la stature d’homme présidentiel qu’on attribue à son collègue universitaire est une virtualité et non décreptivité.

La « créature » de Paul Biya a répondu à Joshua Osih, invité Afrique de ce mercredi, qui pense que son « créateur » est un président absentéiste. Pour le Minesup, ce n’est pas vrai et que cela relève de la fantasmagorie. Bien plus, il n’y aucun problème de leadership au sommet de l’Etat. Joshua Osih pense que Paul Biya utilise la force militaire et non la force politique en ce qui concerne la crise anglophone. Fame Ndongo répond en disant que ce n’est pas vrai. Si cela avait été le cas, le pays serait à feu et à sang. Par ailleurs, il n’y a de crise anglophone, plutôt la question anglophone d’après l’ancien Ministre de la communication.

Paul Biya qui a 86 ans peut encore gouverner pendant 7 ans jusqu’à l’âge de 92 ans argue Fame Ndongo. Il respecte l’opinion de Peter Henri Barlerin qui avait suggéré à Paul de penser à sa retraite au vue de son âge. En plus, le Minesup pense que l’opinion de l’Ambassadeur US sera confrontée au vote de la majorité des camerounais.

En ce qui concerne le programme de son candidat, le Pr Jacques Fame Ndongo souligne que «le président Paul Biya a un bilan éloquent». Et il projecte sur le plan de la Diplomatie, de renforcer la crédibilité et le rayonnement du Cameroun. Sur le plan politique, le Président sortant va  préserver l’unité nationale, et  la paix. Sur le plan économique, le Chef de l’Etat va  moderniser l’économie camerounaise en la rendant plus compétitive et productive. Paul Biya sur le plan social, va consolider la justice sociale en densifiant la carte sanitaire, scolaire, universitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    paul biya signature decrets

    Cameroun: Des sous-préfets du Sud-Ouest relevés de leurs fonctions par Paul Biya

    Penda-Ekoka-Equinoxe-Tv.jpg

    Officiel: Penda Ekoka soutient Maurice Kamto pour la présidentielle 2018