in

Paul Biya prépare un vaste renouvellement du personnel en service dans les représentations diplomatiques camerounaises

Samuel Mvondo et Biya

C’est du moins ce qui se dégage de la correspondance du secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, datée du 28 janvier 2021, et adressée au ministre des Relations extérieures (Minrex) Lejeune Mbella Mbella.

Samuel Mvondo et Biya
Paul Biya (c) Droits réservés

En effet, dans cette lettre, Ferdinand Ngoh Ngoh demande au Minrex de « veiller à la mise en retraite effective du personnel » relevant de sa compétence. Pour ainsi dire, le Cameroun prépare une vaste opération de renouvellement du personnel dans ses 57 représentations diplomatiques disséminées à travers le monde, soit 30 ambassades, 4 hauts-commissariats, 3 missions permanentes auprès des organisations internationales, 6 consulats généraux, 4 consulats et 11 consulats honoraires.

Lejeune Mbella Mbella dans ce sens, « élaborer et soumettre à l’appréciation de la présidence de la République les projets de nomination au sein de nos missions diplomatiques, en remplacement du personnel admis à faire valoir ses droits à la retraite ».

D’après le document, cette opération, qui intervient après le dernier mouvement en 2017, est commandée par le souci de mettre en œuvre le décret signé le 30 décembre par le président de la République qui fixe l’âge de départ à la retraite de tous les agents de la fonction publique des catégories A et B à 60 ans et à 55 ans pour les autres.

« Dans nombre de missions diplomatiques, beaucoup de personnels sont restés en poste après l’âge normal de départ à la retraite à cause des contraintes budgétaires. Car la relève d’un agent en fonction à l’étranger exige toujours la mobilisation d’importantes ressources », indique une source à nos confrères de SBBC.

De la même source, un diplomate sous anonymat confie que, « en précisant que cette mise à la retraite concerne le personnel relevant de la compétence du Minrex, la note du SG/PR exclut de facto les chefs des représentations diplomatiques, nommées par décret présidentiel et sur lesquels ne s’applique pas la restriction liée à l’âge. Elle ne concerne non plus les personnels des missions diplomatiques relevant d’autres corps que la diplomatie ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’émissaire du Pape Pietro Parolin a dispensé une leçon aux étudiants de l’Université catholique de Yaoundé

colera

Cameroun : Les ex combattants de la crise anglophone descendent dans la rue à Buéa !