in

Opération Epervier: ces personnalités condamnées à vie

Yves Michel Fotso

Ambassa Zang, Siyam Siwé et Paul Eric Kingue ont tous écopé de la prison à perpétuité avant Yves Michel Fotso l’ancien Directeur Général de la défunte Camair.

Yves Michel Fotso
(c) Jean Bruno TAGNE

Le 25 avril dernier Yves Michel Fotso, l’ancien Directeur Général (DG) de la défunte Camair, a été condamné à la prison à vie par le Tribunal Criminel Spécial (TCS). Toutefois il faut dire qu’avant lui, cette sentence prononcée par la justice camerounaise a été la même pour d’autres personnalités poursuivies dans le cadre de l’Opération Épervier. Selon le quotidien Mutations édition du 27 avril 2016, «elles sont à ce jour près d’une dizaine les personnes ayant écopé de la condamnation à vie  au Tribunal Criminel Spécial, dans le cadre de l’opération d’assainissement des mœurs en rapport avec la gestion des finances publiques et la bonne gouvernance».

On se rappelle encore que la personne à avoir écopé la première de la prison à vie, dans le cadre de l’Opération Epervier, était Alphonse Siyam Siwé, l’ancien Ministre des Mines, de l’Eau et de l’Énergie. Il était poursuivi pour le détournement de deniers publics alors qu’il assumait le poste de DG du Port Autonome de Douala (PAD). «Après que Siyam Siwé ait écopé de trente ans de prison au Tribunal de Grande Instance du Wouri en appel, le juge aura la main très lourde. Pourtant le procès portait sur un détournement cumulé de 40 milliards de FCFA», explique Mutations. En fin de compte la Cour Suprême condamnera l’ancien Ministre à 25 années de prison ferme.

Pour approfondir :   Discours : Maurice Kamto dénonce de nouvelles manigances visant la «succession de gré à gré» dans le camp Biya

Celui qui a à son tour écopé de la condamnation, à vie c’est Paul Eric Kingue, l’ancien Maire de Njombé-Penja. Il a été trouvé coupable du détournement de 10 millions de Francs CFA. Ceci dans l’affaire de la fourniture de l’eau par l’ancienne Société Nationale des Eaux du Cameroun (SNEC) de la ville de Penja. «La décision rendue par le Tribunal de grande instance du Moungo sera confirmée par la Cour d’appel du Littoral», écrit le journal. Toutefois la Cour Suprême va relaxer ce dernier.

Pour approfondir :   André Luther Méka : « L'âge de Paul Biya est un atout de gouvernance pour le Cameroun »

Zacchaeus Mungwé Forjinda, l’ancien DG du Chantier Naval et Industriel du Cameroun  a été aussi envoyé au cachot pour le restant de sa vie par la Cour d’appel du Littoral. Il lui était reproché le détournement de 206 millions de FCFA. «Le Tribunal de grande instance de Douala lui avait pourtant infligé une peine de 15 ans de prison, pour une somme de 978 millions. M. Forjindam avait précédemment pris 12 ans devant le même tribunal» écrit le journal.

À côté de ces personnalités condamnées à vie, il y’en a qui sont «en fuite». On peut citer entre autres de Dayas Mounoune, l’ancien DG du PAD, Ambassa Zang, l’ancien Ministre des Travaux publics.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maahlox Kunde

Distinction: Maahlox et Franko nominés au KUNDÉ au Burkina Faso

Maquette plage ngoye kribi

Le Chinois Tianyuan Constructions décroche 2,6 milliards de FCfa pour aménager une plage à Kribi