in

Officiel : Décès du professeur Joseph Owona, ancien ministre camerounais

Le décès du professeur Joseph Owona est survenu ce samedi soir à 20h30 au Centre Médico-Chirurgical de Bordeaux en France selon les informations du journal Lebledparle.com.

L'ancien ministre Joseph Owona (c) DR
L'ancien ministre Joseph Owona (c) DR

Le décès du professeur Joseph Owona, figure éminente du monde académique et politique camerounais, laisse un vide considérable auprès de ses proches. Né le 25 janvier 1945 à Akom, au Cameroun, il a été un acteur majeur de l’enseignement et de la vie publique de son pays.

Sa carrière académique s’étend sur plus de quarante ans, durant lesquels il a enseigné dans plusieurs universités en Afrique et à travers le monde. Il a d’aillleurs été célébré par l’université au Cameroun en 2021 pour son parcours. Dès 1973, il a occupé le poste de chef du service enseignement et recherche à l’université de Yaoundé, suivi par le rôle de chef du département de droit public en 1976. Devenu directeur de l’Institut des relations internationales du Cameroun en 1976, il a également été chancelier de l’université de Yaoundé et est considéré comme le père du constitutionnalisme au Cameroun.

En plus de ses contributions académiques, Joseph Owona a joué un rôle clé dans le paysage politique camerounais. Sa carrière politique a débuté en 1985, lorsqu’il a été nommé Secrétaire Général adjoint de la Présidence de la République. Il a ensuite occupé plusieurs postes ministériels, notamment celui de ministre de l’Education nationale de 2000 à 2004. Sa longue association avec le président Paul Biya, ainsi que son engagement envers l’intégrité et la légalité, ont marqué sa carrière politique.

Pour approfondir :   Cameroun: Media Plus retire la publicité controversée de Paul Biya sur la CAN 2019

L'ancien ministre Joseph Owona

Reconnu comme l’architecte de la Constitution camerounaise de 1996, il a également joué un rôle important dans la consolidation du pouvoir du président Biya, notamment pendant la transition au multipartisme dans les années 1990. Malgré son alignement avec le pouvoir en place, Owona jouissait d’une crédibilité certaine auprès de l’ensemble de la classe politique camerounaise, y compris l’opposition.

Il a porté la casquette de président du comité de normalisation de la FECAFOOT de 2013 à 2015.

En 2020, il a été nommé membre du Conseil Constitutionnel, une position qui témoigne de son expertise juridique et de son importance dans la gouvernance du pays. Son parcours académique et politique illustre l’impact significatif qu’il a eu sur le développement du Cameroun, tant sur le plan de l’éducation que de la politique.

Pour approfondir :   Cameroun - Rebecca Enonchong aux membres du gouvernement : « Exhiber son luxe dans ce climat est une provocation »

Joseph Owona, un politicien à polémique ?

Cependant, ce chemin n’est pas sans critique. Beaucoup de camerounais lui reprochant la célèbre phrase : « Tant que je vis, un Bamiléké ne sera jamais président au Cameroun« .

Agé de 78 ans, Joseph Owona a été durant toute sa carrière un fervent défenseur et fidèle du régime de Paul Biya.


One Comment

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Onana Andre gardien

CAN 2023 : la FIFA vient de voter un statut qui pourrait frapper lourdement André Onana

La revue de presse

La revue de presse camerounaise du lundi 8 janvier 2024