in

Lutte contre les punaises de lit : un maire de Yaoundé annonce la désinfection de toutes les brocantes de sa municipalité

Après l’invasion des punaises de lit qui a eu lieu au quartier Briqueterie de Yaoundé en décembre 2023, certaines municipalités ont choisi de prévenir le phénomène.

Brocante
Une brocante au Cameroun (c) Droits réservés

Le maire du 5ᵉ arrondissement de Douala, Richard Mfeungwang, a lancé une initiative visant à lutter contre la propagation des punaises de lit dans sa municipalité. Dans un communiqué daté du 19 mars dernier, le maire a identifié les points de vente et les expositions de brocante comme étant les principaux foyers de propagation de ces parasites. Il a ainsi recommandé à tous les responsables de ces activités de procéder rapidement à la désinsectisation complète de leurs locaux commerciaux ainsi que des nouveaux conteneurs en cours de déchargement.

Se prémunir contre une nouvelle invasion de punaises de lit

Cette initiative survient après l’alerte émise en décembre 2023 par les autorités de la commune de Yaoundé II concernant la multiplication des punaises de lit dans le quartier Briqueterie. Suite à cela, le ministère de la Santé publique a pris plusieurs mesures pour prévenir leur propagation. Il est à noter que cette alerte au Cameroun fait suite à des découvertes similaires dans plusieurs pays européens, d’où sont importés de nombreux produits d’occasion. Richard Mfeungwang a précisé que l’opération de désinsectisation sera menée en coordination avec le plan de riposte déjà mis en place par la municipalité. Les points désinsectisés recevront une attestation officielle de la mairie, témoignant de leur conformité aux normes de santé publique.

Pour approfondir :   Cameroun : David Eboutou apporte son soutien à Bibou Nissack détenu à la police judiciaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mincom Sadi

Le ministère de la Communication dément avoir interdit l’usage de l’expression « il y avait quoi avant ».

Medecins Camer

L’ordre des médecins demande la réhabilitation de Dr Serge Assamba Mpom, suspendu pour avoir refusé d’honorer à une réunion du sous-préfet