in

Lions Indomptables: Denis LAVAGNE réclame son salaire ( Retrouvez la vidéo de la défaite des lions face au Cap vert)

Denis Lavagne
Denis Lavagne sous le maillot des lions : C'est désormais du passé

denis lavagne lebledparle copie

Le ministre des Sports camerounais a récemment suspendu Denis Lavagne de ses fonctions de sélectionneur des Lions Indomptables. Depuis la France où il séjourne après le match disputé et perdu (2-0) par le Cameroun au cap vert, le français annonce son retour au Cameroun.Pour quoi?

Copyrights1

Interrogé par nos confrères de Radio Equinoxe, Lavagne explique: « Je n’ai pas fui comme le prétendent certains. Je serai donc de retour sur Yaoundé le 26 septembre ».

Lavagne dit ne pas comprendre la décision de Adoum Garoua le suspendan: « Je suis surpris que le ministre ait pris seul la décision, sans consulter ni informer la Fécafoot. Ce qui n’est pas très réglementaire aux yeux de la FIFA, sachant que les dirigeants de la Fédération me faisaient encore confiance pour qualifier l’équipe nationale pour la phase finale de la CAN 2013. La Fécafoot n’avait nullement envisagé de m’écarter comme certains essayent de le faire croire ».

Pour approfondir :   Lions indomptables: Volker Finke désigné «homme de l’année 2013»

Lavagne va-t-il se plaindre auprès de la FIFA ?:  » Je vais aviser, j ai contacté mon avocat, on va voir l’évolution de cette affaire. Mais si mes salaires ne me sont pas payés rapidement, je saisirai la FIFA. […] A ce jour, ils me doivent l’intégralité de douze mois de salaire ».

D’après une certaine indiscrétion, Lavagne pourrait reprendre du service sur le banc de Cotonsport de Garoua, son ex-club employeur.

Estelle Senzée


 



Vos commentaires ici
Pour approfondir :   Fécafoot : les membres de l'instance conviés à trois jours de team building à Kribi




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Crime crapuleux: Le propriétaire des quincailleries Fodou Construction froidement abattu

Nord-Mali: Toute femme rencontrée dans la rue tard le soir est « conduite en prison », selon des habitants

Back to Top