in

Les ordinateurs de PB Hev de Paul Biya vendus en Centrafrique

Ordinateurs PBHEV

Les ordinateurs portables, don de président Paul Biya destiné aux étudiants camerounais du public et du privé dans le cadre de son programme baptisé « higher education vision », sont en vente dans le pays voisin de La République centrafricaine (RCA), a appris Lebledparle.com.

Ordinateurs PBHEV
Ordinateurs PBHEV – DR

En qualité d’Expert de Canal France international (CFI), dans le cadre du projet DesinfoxAfrique, pour parler de la mise en scène du Factchecking à Bangui depuis le 25 octobre 2021, Paul Joël Kamtchang a constaté les  ordinateurs « PB HEV » qui  signifie « Paul Biya Higher Education Vision » sont en vente du côté de la RCA. « Des laptop PBhev supposés être offerts aux étudiants camerounais par Président Paul Biya en vente en RCA au prix de 40 000 fcfa. Ça s’achète ici comme des p’tits bouts de pain.  ‘’Quand tu vas au centre-ville, demande seulement les machines Paul Biya’’ », écrit le Data-journaliste sur compte Facebook le mercredi 27 octobre 2021.

Pour approfondir :   14 milliards alloués aux communes pour l'aménagement de leurs routes en 2024

En dehors du circuit officiel de distribution, ces ordinateurs sont en vente dans le marché noire entre 20 000 et 30 000 F CFA au Cameroun.

Paul Biya en avait fait la promesse, en 2016 de la distribution de 500 000 ordinateurs gratuitement, aux étudiants camerounais. Dans le cadre du Programme « E-national higher education » dont les bases ont été jetées à Beijing en Chine le 18 juin 2015 entre le MINEPAT et le ministère chinois du Commerce, mission a été confiée au ministère de l’Enseignement supérieur, de mener à bien les modalités de faisabilité du projet de distribution de 500 000 ordinateurs aux étudiants. Coût de l’investissement : 75 milliards de F. Une convention est signée à cet effet le 27 juillet 2016 avec Sichuan Telecommunication Construction engineering Co.Ltd, Li Jigou. Cet ordinateur possède 32 giga octets de capacité de stockage, dont la moitié utilisée pour faire fonctionner le système d’exploitation.

Pour approfondir :   Cameroun/Diaspora : L'artiste Ben DECCA sort de la " Blacklist " de la " Brigade anti-sardinards "

Les premières  ont commencé en décembre 2017, les étudiants de la mère des universités camerounaises, ceux l’Université de Yaoundé I, ont été les premiers bénéficiaires. La distribution s’est ensuite poursuivu dans les autres universités d’Etat et institution privées de l’enseignement supérieure.

L’initiative présidentielle a été inspirée d’autres initiatives similaires lancées au Gabon, en Guinée et en Côte-d’Ivoire, dans le cadre de l’opération « un étudiant, un ordinateur ».


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fire

Un puissant incendie ravage le Marché B à Bafoussam

Lions indomptables 2022

Éliminatoires Mondial 2022 : André Onana et Oyongo Bitolo de retour en sélection