in ,

Les enseignants en colère : Appel au Premier Ministre pour la publication des résultats de sélection pour le retour sur titre en première année du second cycle des Écoles Normales Supérieures

selon Lebledparle.com, Plus de 2700 enseignants du secondaire toujours dans l’attente de résultats pour formation continue des enseignants.

en
Les enseignants en colère : Appel au Premier Ministre pour la publication des résultats de sélection pour le retour sur titre en première année du second cycle des Écoles Normales Supérieures (ENS) et Écoles Normales Supérieures d'Enseignement Technique (ENSET)

Un groupe d’enseignants a écrit une lettre au Premier Ministre du Cameroun pour exprimer leur inquiétude face à l’absence de résultats de la sélection pour le retour sur titre en première année du second cycle des Écoles Normales Supérieures (ENS) et Écoles Normales Supérieures d’Enseignement Technique (ENSET) des différentes universités d’État du Cameroun pour l’année académique 2022/2023. Selon le décret du gouvernement, chaque fonctionnaire doit avoir la possibilité de suivre des formations pendant sa carrière professionnelle, pour améliorer ses performances, son efficacité et ses rendements professionnels. Les candidats retenus doivent suivre la formation selon le calendrier de l’année académique en cours.

2700 enseignants du secondaire ont postulé pour cette sélection et ont déposé leurs dossiers conformément aux termes de la décision prise par le Ministre d’État, Ministre de l’Enseignement Supérieur. Toutefois, les résultats de la sélection devraient être publiés avant la fin décembre 2022 au plus tard. Mais à ce jour, ils ne sont toujours pas disponibles. Le silence du Ministre suscite des soupçons d’une annulation de la sélection, sans aucune communication officielle.

Pour approfondir :   Social : Les besoins humanitaires du Cameroun s’élèvent à 172 milliards de F CFA en 2019

Face à cette situation, les enseignants sollicitent l’arbitrage du Premier Ministre pour que les résultats soient publiés et que les candidats retenus rejoignent les écoles dans les délais de l’année académique en cours. Si rien n’est fait dans un délai relativement court, permettant aux candidats retenus de se rattraper, cette situation malheureuse peut entraîner les enseignants dans une situation de grève. Les enseignants appellent donc le Premier Ministre à mettre un terme à cette situation confuse pour éviter d’envenimer les efforts fournis par le gouvernement pour répondre aux préoccupations des enseignants.

Pour approfondir :   Pas augmentation des prix des produits brassicoles pour l’année 2021 !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Me Calvin Job

Enquête sur l’assassinat de Martinez Zogo : Le collectif d’avocats des ayant-droits dénonce la violation du secret professionnel par la partie de la défense

332507759 523382309903565 5757501302431372179 n

Coupe du Monde Féminine 2023: Séance d’entraînement intensif pour l’équipe du Cameroun avant son match décisif contre le Portugal