in ,

Le gouvernement révèle la nature et la provenance des auteurs de l’attaquant de Bamenyam

Le gouvernement camerounais, par l’intermédiaire du ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, a émis un communiqué officiel sur les événements tragiques survenus à Bamenyam dans l’arrondissement de Galim.

Bamenyam
Bamenyam-DR

Selon le gouvernement, l’attaque a été perpétrée par des séparatistes originaires de la région du Nord-Ouest. Le bilan actuel de l’attaque fait état de neuf civils tués, dont une femme et huit hommes, ainsi que plusieurs personnes enlevées. Des biens matériels ont également été endommagés, notamment cinq boutiques et deux véhicules incendiés, et deux motos brûlées. L’intervention rapide des forces de défense et de sécurité a permis de repousser les assaillants, libérant quatre des cinq personnes enlevées. Les blessés ont été évacués à l’Hôpital Militaire de Bafoussam pour recevoir des soins, tandis que les morts ont été transférés à la morgue de l’Hôpital de District de Mbouda.

Pour approfondir :   Officiel : 11 ans après, Cathy Toulou Elanga quitte Canal 2 : « Je rejoins la CRTV à Yaoundé »

Le populations inquiètes

Le gouvernement a fermement condamné cette attaque non sans exprimé sa solidarité avec les familles des victimes et souhaitant un prompt rétablissement aux blessés. « Le Gouvernement de la République condamne avec la dernière énergie ce crime odieux perpétré contre des populations innocentes en pleine activité, en même temps qu’il transmet les sincères condoléances du Chef de l’Etat aux familles des victimes, ainsi que ses souhaits de prompt rétablissement aux blessés », indique le 

Ces actes de violence perpétrés dans la région de l’Ouest Cameroun suscité une montée des inquiétudes. Alors que la crise dite anglophone était concentrée depuis plus de 7 ans dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, elle semble désormais s’étendre vers une nouvelle région.

Pour approfondir :    Programme Elargi de Vaccination : Un nouveau vaccin fait son entrée dans la routine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douala rue

Douala : elle tombe du 3e étage et meurt en tentant d’échapper à une agression

separatistes amba boys

Ce leader séparatiste revendique l’attaque de Bamenyam à l’Ouest Cameroun