in

Le général Ngambou Esaïe admis en deuxième section par Paul Biya

C’est ce qui ressort du décret portant admission en deuxième section d’un officier général signé par le président de la République, le mercredi 05 juillet 2023, comme l’a constaté Lebledparle.com.

Ngambou Esaie
Le General de Division NGAMBOU ESAÏE - DR

« Le Général de Division Ngambou Esaïe est, pour compter de la date de signature du présent Décret, admis en Deuxième Section », énonce l’article premier du décret. L’admission en deuxième section est l’équivalent de la retraite.

Esaïe Ngambou part avant Paul Atanga Nji

Il y a trois jours, le général de division Esaïe Ngambou s’en est publiquement pris au ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, prédisant même que ce dernier partirait avant lui… En effet, le général Esaïe Ngambou avait très peu goutté le fait que le ministre de l’Administration territoriale indexe, en des termes forts, l’illégalité des activités d’une faction dissidente de l’Église évangélique du Cameroun soutenue par lui. « J’ai suivi avec beaucoup d’intérêt la correspondance du ministre de l’Administration territoriale. Vous voudrez bien lui dire que dans un problème où un général de division a mis son nom… il ne saurait me traiter d’individu sans foi ni loi », avait alors pesté l’officier supérieur.

« Le ministre de l’Administration territoriale informe l’opinion publique qu’un groupe d’individus sans foi ni loi sillonnent depuis quelque temps nos villes et campagnes, se prévalant d’un mandat de réforme de l’Église évangélique du Cameroun (EEC) sous la dénomination Église évangélique du Cameroun décentralisée, en abrégé EEC-D », avait écrit Paul Atanga Nji dans un communiqué publié le 8 juin.

Pour approfondir :   Lutte contre le Covid-19 : Manaouda Malachie donne l’autorisation à Madeleine Tchuenté de produire la chloroquine

Des mots reçus comme des balles par l’officier supérieur qui va déclarer : « on ne m’a jamais traité de cette manière. J’aurais l’occasion de le rencontrer. J’espère qu’il sera encore là. Il ne faut pas exagérer ! ».

Pour des internautes, son admission en retraite montre que le Président Biya ne Joue pas avec son pouvoir. Et que les généraux doivent gérer les casernes et non les affaires religieuses.

Point de vue de Célestin Djamen

L’opposant estime que le ministre a raison de rappeler à l’ordre ceux qui enfreignent de manière ostentatoire la Loi républicaine.Prenant la défense du Minat, Célestin Djamen estime que le ministre Atanga Nji est dans son rôle. Il « a parfaitement raison de rappeler à l’ordre ceux qui enfreignent de manière ostentatoire la Loi républicaine. Mon Général le décret présidentiel qui vous a élevé à ce grade n’était pas pour servir dans un temple de l’Eglise mais pour servir la République. Il n’y a pas de grade de Général dans un temple protestant. Ne mélangeons pas la foi et les titres personnels. Vous devriez vous exprimer en tant que chrétien et diriger votre colère face à l’ennemi dans le NoSo ou à l’Extrême-Nord et non face à un ministre qui a agi en pleine conformité avec ses prérogatives républicaines. Aidez-moi à trouver une seule insulte ou admonestation dans la correspondance du Ministre vous concernant car je n’en trouve pas. », réagit l’homme politique. Il s’exprime dans un post sur sa page Facebook ce mercredi 5 juillet 2023.

Pour approfondir :   Crise anglophone : Les Forces de Défense libèrent des routes bloquées par des séparatistes dans le Nord-Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tahir Hamid Nguilin et Bako Harouna

Bako Harouna est le nouveau Directeur général de Cotco

Macky Sall Senegal

Wilfried Ekanga : « Il faudra donc attendre 2024 avant d’en avoir le cœur net avec Macky Sall »