in

Le cameroun veut abriter le plus haut monument jamais bâti en Afrique

yound ville grand
15 eme pays leplus attractif

Le Cameroun s’est porté candidat pour abriter le plus haut monument-immeuble en bronze jamais bâti en Afrique, a-t-on appris lundi à l’occasion d’une conférence de presse donnée au ministère de la Communication par les initiateurs du projet.

yound ville grand
Yoaoundé la capitale du Cameroun – DR

Dénommé «Mother of Humanity Monument» (Monument de la mère de l’Humanité), cette initiative est portée par la Nijart International, la Mother of Humanity Monument Foundation Inc. Mais aussi par des célébrités américaines du monde du cinéma, de la télévision, de la musique, des affaires et de la politique.

L’infrastructure annoncée sera, selon ses promoteurs, un cadeau du peuple des Etats-Unis d’Amérique à l’Afrique pour remercier celle-ci et ses peuples pour leur immense et incalculable contribution à la construction du monde. Objectif, apaiser les tensions et promouvoir la paix dans le monde en invitant tous les hommes à pratiquer cet inconditionnel amour et cette même générosité.

Pour approfondir :   Le camerounais Achille Mbembé reçoit un doctorat honoris causa en Belgique

Si jamais le Cameroun, en lice avec quatre autres candidats – qui propose les sites de Yaoundé (Centre), Limbe (Sud-Ouest) et Kribi (Sud) – était retenu, il abritera alors un immeuble haut de 95 mètres pour 29 étages sur une surface de 80 hectares.

Selon la présidente de la fondation Ark Jammers, Avline Ava, partenaire du projet qui regroupe des citoyens afro-américains, l’idée est également de construire 54 maisons de la culture dans chaque pays africain à l’image de ce monument.

Pour approfondir :   Cameroun : « Moi je voulais aller à l’école. Mais pour ma famille, l’éducation n’était vraiment pas importante pour une fille »


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Master ocla scaled

Master Ocla revient avec « Mets L’Ambiance », une parodie musicale

My kalak

Cameroun: 81, 9% des populations urbaines écoutent la radio