in

L’artiste camerounais Djene Djento est mort

Il a succombé à un malaise le 15 décembre 2022 alors qu’il se rendait à un concert dans la ville de Dschang.

Djene Djento151222500

 

Selon le média public, le chanteur de makossa a fait un « malaise » en chemin avant d’être conduit à l’hôpital de district de Loum, une commune du département du Moungo dans la région du Littoral. C’est ici qu’il a rendu l’âme, d’après la même source.

Ses collègues en larme

« C’est une grande perte. Ce n’est pas facile. Mais qu’est-ce qu’on peut y faire ? », a réagi la chanteuse Nicole Mara, qui a annoncé le décès de cette icône du makossa dans un post sur sa page Facebook.

« C’est la tristesse qui nous anime tous. Djene Djento nous a quittés. Mais on ne juge pas Dieu », a de son côté déclaré Papillon, qui se remet de la maladie.

La nouvelle du décès de Djene Djento est rapidement devenue virale, suscitant une vague d’émotion sur les réseaux sociaux. Ce d’autant plus que sa mort intervient trois jours seulement après celle d’Ekambi Brillant, autre icône de la musique camerounaise décédée le 12 décembre dernier des suites de maladie.

Le président du conseil d’administration de la Société nationale camerounaise de l’art musical (Sonacam), Ateh Bazore, assure que « toutes les dispositions » ont déjà été prises pour le transfert de la dépouille de Djene Djento de Loum pour Douala, la métropole économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

32de5b190ef8d0fcb929ac58e8a5ddd9 L

Fête de fin d’année : Le préfet du Nyong-et-So’o interdit la consommation des alcools frelatés

lecrivaine calixte beyala

Jean Crépin Nyamsi : « Calixthe Beyala est comme un comprimé effervescent »