in

La famille de Lydienne Taba décidée se dote d’un collectif d’avocat

Les proches de la fille assassinée par le sous-préfet de Loukoundje dans la région du Sud viennent de s’attacher les services d’un collectif d’avocats, selon des sources à lebledparle.com.

Le Collectif est conduit par Me Dominique Fousse. Objectif envisagé, une plainte dans le cadre de la recherche de la vérité sur le décès de l’étudiante de 23 ans et amante du jeune Administrateur civil gardé à vue depuis mi-juillet 2020.

Un rebondissement qui traduit les inquiétudes de la famille qui soupçonne une volonté du Gouvernement d’étouffer l’affaire. La levée du corps de la défunte a été marquée ce matin par une forte mobilisation de la police à la morgue de l’hôpital départemental de Kribi. Inhumation prévue à Mouanko dans la Sanaga maritime le samedi 29 août 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Un magistrat tué dans un accident de la circulation

    caf

    Football : Voici le calendrier des éliminatoires de la CAN et de la Coupe du monde 2022